Beta Version

Adoration et Procession nocturne à Gethsémani

Publié le: November 29 Fri, 2019

GETHSEMANI – Tous les mois, au pied du Mont des Oliviers, des dizaines de personnes venues des quatre coins de Jérusalem se rassemblent en l’église de Toutes-les-Nations pour une veillée d’Adoration. Un moment très fort suivi d’une procession nocturne dans le jardin de la basilique.

Religieux et religieuses, laïcs, pèlerins, ils sont une petite centaine à converger tous les mois à Gethsémani, dans l’église de Toutes-les-Nations, pour ce rendez-vous organisé par la congrégation religieuse des Franciscains.

L’évènement commence par une veillée d’Adoration. Pendant près d’une heure, les fidèles se recueillent devant l’Eucharistie, accompagnés dans leur prière par les notes de guitare et les chants des musiciens présents sur le côté de l’autel.

Les fidèles sont ensuite invités à se munir d’un cierge, tandis que certains s’attèlent à placer le Très Saint Sacrement sur un brancard, avant que la foule se dirige vers le jardin attenant à la basilique où se déroule la procession. Précédé par deux Franciscains, le cortège de fidèles effectue le tour du jardin, s’arrêtant par moments pour permettre aux prêtres de bénir l’Eucharistie.

Parmi les congrégations religieuses habituellement présentes, les Sœurs Dominicaines de la Présentation, installées non de loin de là, à la maison d’Abraham, ainsi que les petites sœurs de Jésus. Sœur Linety, Oblate de l’Assomption, est elle aussi une habituée de cette rencontre. « J’ai le sentiment de prier aux côtés de Jésus. Lui qui est venu se recueillir à cet endroit précis avant son arrestation, c’est comme si je participais à sa prière, mais aussi à celle de ses apôtres qui l’accompagnaient » a-t-elle confié.

L’évènement se déroule tous les premiers jeudis du mois en l’église de Toutes-les-Nations,aussi appelée basilique de l’agonie église catholique construite entre 1922 à 1924. Celle-ci renferme le rocher au pied duquel, selon la tradition, Jésus pria durant son agonie avant son arrestation (Luc 22 :41).

Le site, et en particulier le jardin de Gethsémani qui jouxte la basilique, est fréquenté par des chrétiens de multiples confessions.

Comme beaucoup d’autres lieux saints de Palestine et d’Israël, la basilique est gérée et entretenue par la Custodie de Terre Sainte.

Geoffroy Poirier-Coutansais