Beta Version

Les catéchistes se préparent à la nouvelle rentrée scolaire

« Mon enseignement n’est pas de moi, mais de Celui qui m’a envoyé ». (Jean 7,16)

BETHLEHEM – Pour préparer la nouvelle année scolaire, le Bureau Catéchétique du Patriarcat Latin de Jérusalem a convié le samedi 17 août 2019 à l’Université de Bethléem les catéchistes des écoles chrétiennes pour une journée-atelier. Parce que les catéchistes transmettent la Parole de Dieu aux élèves de toute la Terre Sainte, le but principal de cet atelier consistait à les aider à lancer la nouvelle année scolaire afin que celle-ci soit aussi saine et fructueuse que possible.

 

Le Samedi 17 août, ce sont soixante-cinq catéchistes venus des quatre coins des Territoires Palestiniens et de Jérusalem qui se sont retrouvés pour une journée de travail à l’université de Bethléem. Le Père Jamal Khader, Directeur Général des écoles du Patriarcat Latin en Palestine et Sœur Virginie Habib, Directrice du Bureau Catéchétique du Patriarcat Latin les ont accueillis et leur ont souhaité de vivre une année bénie et fructueuse pour le bien des élèves et du Royaume de Dieu !

Un premier temps animé par Nadine Bitar du Bureau Catéchétique avait pour thème « L’enseignement qui fait la différence »  eta rappelé aux catéchistes leur mission principale qui est de transformer la vie des élèves en leur délivrant la Parole de Dieu, et en leur montrant Jésus comme exemple. Les catéchistes ont ainsi pu réfléchir à leur vocation d’éducateurs chrétiens et repérer ainsi l’importance de leur rôle dans la vie de leurs élèves.

Puis Mariana Kanzoua, également du Bureau catéchétique a pris la parole pour, dans un premier temps présenter les étapes s’une séance de catéchisme : accueil, prière au Saint-Esprit, lecture de l’Evangile, partage sur l’Evangile, prière silencieuse, activités manuelles et envoi en mission. L’occasion pour cette jeune femme qui s’est formée en théologie pastorale à l’université de Fribourg et en France, de présenter les silhouettes imaginées par Notre-Dame de Vie qui permettent de visualiser les scènes de l’Evangile. Dans un deuxième temps, en présentant les silhouettes qui montrent l’appel des premiers disciples, Mariana a rappelé de nouveau le rôle des catéchistes qui à leur tour sont les disciples du Seigneur et sont envoyés en mission. Au cours des échanges qui ont suivi, les catéchistes ont pu parler du rôle du catéchisme dans leur vie quand eux-mêmes étaient élèves.

Le troisième enseignement, « La musique dans le catéchisme » a été préparé et présenté par Suad Kattan. Le but principal de cette intervention était d’aider les catéchistes dans le choix des chants afin qu’il soient adaptés à l’âge de leurs élèves. En se basant sur les paroles et la mélodie de différents hymnes, les catéchistes ont appris à différencier l’âge auquel sont destiné les différents chants. La musique est en effet l’un des moyens les plus puissants qui permette de transmettre efficacement le message du Salut et de toucher ainsi les étudiants jusque dans leur âme.

La quatrième intervention « Corriger l’examen du Tawjihi » a été préparée et présentée par MM. Nabil Masou et Adel Moughrabi. Faisant tous deux partie des catéchistes sélectionnés par le Ministère de l’Éducation pour corriger l’épreuve de religion au Tawjihi, MM. Masou et Moughrabi se sont appuyés sur leur expérience pour partager avec leurs collègues le processus de correction et pour indiquer les conseils à donner aux futurs candidats pour obtenir de bonnes notes à cette épreuve.

Sœur Virginie Habib a clôturé ce temps de travail en présentant les événements proposés par le Bureau Catéchétique pour le premier semestre de l’année scolaire 2019-2020.

Avant de repartir chacun de son côté, les catéchistes se sont rassemblés dans la chapelle de l’université pour un temps de prière. Le Père Jamal Khader a procédé à l’aspersion des participants avec de l’eau bénite, une façon de les envoyer pour cette nouvelle année au nom de l’Eglise pour prêcher et transmettre la Parole de Dieu aux élèves et ainsi glorifier le nom de Dieu.

Nadine Bitar

Office catéchétique

Le Tawjihi est l’équivalant du Baccalauréat