Beta Version

La paroisse de Ramallah célèbre la Sainte-Famille

Published: January 15 Wed, 2020

RAMALLAH – Le dimanche 29 décembre 2019 avait lieu la traditionnelle messe patronale à la paroisse de la Sainte-Famille. Célébrée chaque année au cours du premier dimanche suivant Noël, elle est l’occasion de rendre hommage à la Sainte-Famille, Patronne de la paroisse.

Comme chaque année, à l’occasion du premier dimanche du mois de janvier, une délégation du Patriarcat latin de Jérusalem s’est rendue à la paroisse de la sainte-Famille de Ramallah pour y célébrer une messe patronale.

Mgr Pierbattista Pizzaballa, Administrateur Apostolique du Patriarcat latin, a présidé la messe, entourée du Vicaire patriarcal pour Jérusalem et la Palestine, Mgr Giacinto Boulos Marcuzzo, du Père Jamal Khader, curé de la paroisse, du Vicaire paroissial Suleiman Hifawi, du Père Ibrahim Shomali, du Diacre Firas Abedrabbo, et d‘autres curés de la région qui ont concélébré.

La célébration a été précédée d’une entrée en fanfare, au cours de laquelle la troupe des scouts de la paroisse a accueilli et accompagné la délégation vers l’église.

Placée sous le patronage de la sainte-Famille, la messe a été l’occasion d’évoquer les défis auxquels fait face l’institution à laquelle l’église a toujours accordée une place centrale. « L’Eglise aujourd’hui donne beaucoup d’importance à la famille » a déclaré Mgr Pizzaballa durant son homélie, mettant en garde contre les divers courants d’idées qui fleurissent aujourd’hui en occident et qui, diffusés par les médias de masse, bousculent les fondements de la famille traditionnelle. « Grâce à Dieu, la tenue de nos familles en Terre Sainte est assez bonne, et il est important de maintenir cette solidité » a toutefois souligné l’Administrateur Apostolique du Patriarcat latin, rappelant l’importance de la collaboration entre les familles et la paroisse.

Une réception a ensuite été donnée, au cours de laquelle se sont déroulés des échanges de vœux ainsi qu’une remise de cadeaux. Au même moment, la délégation est allée rendre visite aux Sœurs de Saint Joseph, congrégation qui entretient une relation très ancienne et très bonne avec le Patriarcat. L’évènement s’est conclu par un repas auquel se sont joint plusieurs prêtres et pasteurs des paroisses orthodoxes et luthériennes de Ramallah.

Les liens étroits entre l’Eglise et la famille sont bien illustrés par le projet visant à créer dans chaque paroisse de Terre Sainte un groupe de familles destiné à devenir un groupe moteur dans le développement de la pastorale familiale. Un projet qui a déjà donné des résultats dans certaines paroisses, à Bethléem notamment. Le développement des conseils pastoraux est lui aussi un bon indicateur de l’engagement des fidèles et des familles envers la paroisse et inversement.

Geoffroy Poirier-Coutansais