Beta Version

Bethléem : le siège de la Miséricordia de Bethléem rabaptisé en hommage à Maria Pia Bertolucci

Publié le: November 18 Mon, 2019

Bethléem : le siège de la Miséricordia de Bethléem rabaptisé en hommage à Maria Pia Bertolucci Available in the following languages:

BETHLÉEM – Le vendredi 15 novembre, le siège de la Misericordia de Bethléem a été rebaptisé en hommage à Maria Pia Bertolucci, une sœur qui a consacré beaucoup d’effort à la réalisation de ce projet en Terre Sainte. Une délégation de la Confédération Nationale de la Misericordia était présente à la cérémonie, rejointe dans la soirée par Mgr Pierbattista Pizzaballa, Administrateur Apostolique du Patriarcat latin de Jérusalem, et par le Consul Général d’Italie, Fabio Sokolowicz.

“Casa Maria Pia” : tel est le nouveau nom du siège de la Misericordia de Bethléem, une réalité présente dans la ville de Jésus depuis l’année de sa fondation en 2013. Foyer destiné à accueillir les volontaires italiens de la Misericordia, sa création a été vivement souhaitée par Maria Pia Bertolucci, sœur de la Misericordia de Capannori (Lucca), décédée prématurément le 20 février dernier. Soeur Maria Pia, figure historique du monde de la Misericordia toscane, a occupé au fil des ans diverses fonctions au sein de la Confédération nationale des Misericordia d’Italie : elle a été conseillère nationale de 2012 à début 2019, années au cours desquelles elle a également occupé le poste de trésorier ; en 2015 elle a également été un des principaux promoteurs du Consortium of Mercy Works.

Une trentaine de personnes étaient présentes à la cérémonie visant à renommer le quartier général. Parmi eux le groupe d’amis et de frères venant directement de Capannori, une ville près de Lucca, un endroit qui abrite l’homonyme Misericordia dont soeur Maria Pia faisait partie. Pour l’occasion, les frères de “Mapi”, le sobriquet par lequel Alessandra et père Luigi Bertolucci aiment encore s’adresser à leur sœur disparue, étaient également présents. L’événement a été promu par la Confédération Nationale des Misericordia, en collaboration avec le Chef Palestinien de la Misericordia de Bethléem, le Dr Elias Almarajda. Celui-ci a voulu rendre hommage à Bertolucci en envoyant une délégation conduite par le Président Roberto Trucchi et composée, entre autres, du Conseiller délégué à l’Internationale, Pierluigi Ciari et du correcteur spirituel de la Misericordia italienne, Son Excellence Mgr Franco Agostinelli. Étaient également présents le correcteur de la Misericordia de Bethléem, père Iyad Twal, le curé grecque-melkite de Bethléem, le père Jacoub Abusada, les religieux de la branche féminine de l’Institut du Verbe incarné, les Maîtresses de Sainte Dorothée et les Sœurs Minimum Franciscaines du Sacré-Cœur.

La Misericordia de Bethléem a été créée pour secourir la population palestinienne, accueillant périodiquement dans sa structure des groupes de volontaires de la Misericordia venant de toute l’Italie. Durant leur séjour à Bethléem, ces volontaires servent dans les structures avec lesquelles la Misericordia locale a développé des accords de collaboration : la maison pour enfants handicapés “Hogar Nino Dios” dirigée par les Sœurs de l’Institut du Verbe incarné ; le centre Antonien pour personnes âgées ; le Centre Paul VI Ephpheta pour enfants sourds , dirigé par les sœurs Professeurs de Sainte Dorothy. La collaboration entre la Misericordia de Bethléem et le Patriarcat latin de Jérusalem a elle aussi été excellente, et a permis durant deux ans à un volontaire du service civique de la Miséricorde de mener à bien son activité au bureau de presse du diocèse de Terre Sainte, bureau avec lequel il collabore toujours. Depuis 2016, la Misericordia de Bethléem accueille également une clinique ophtalmologique qui offre, chaque samedi matin, un service gratuit à tous ceux qui en ont besoin. Un service très précieux qui, au cours de ces premières années d’activité, a aidé des milliers de personnes, répondant ainsi aux besoins des utilisateurs que chaque branche de la Misericordia vise à combler institutionnellement et spirituellement dans la région. Un rêve devenu réalité, et que Maria Pia Bertolucci a pu voir de ses propres yeux lors de sa dernière visite à Bethléem en février 2018. Un service que la sœur de Maria Pia, Alessandra, ophtalmologiste au New Jersey (USA), a également pu apprécier vendredi, sans cacher une certaine émotion.

La cérémonie d’inauguration a été suivie d’un dîner au Palais Casanova à Bethléem, où la délégation de la Confédération a été rejointe par Mgr Pierbattista Pizzaballa et le Consul général d’Italie, Fabio Sokolowicz. Dans la basilique voisine de la Nativité, le Président de la Confédération, Roberto Trucchi, s’est adressé aux deux illustres invités, rappelant la réalité de la Misericordia italienne et de la petite mais toujours plus importante Misericordia de Bethléem. Une manière de consolider la relation déjà fructueuse, faite de respect et de collaboration mutuels entre la Misericordia, le Consulat italien et l’Église de Terre Sainte.

Filippo De Grazia