A l’Ecce Homo, les fidèles commémorent le Christ couronné d’épines

Par: Geoffroy Poirier-Coutansais / LPJ - Publié le: March 02 Mon, 2020

A l’Ecce Homo, les fidèles commémorent le Christ couronné d’épines Available in the following languages:

JERUSALEM – Le vendredi 28 février 2020, dans la basilique de l’Ecce Homo, les Sœurs de Notre-Dame de Sion et la Communauté du Chemin Neuf ont accueilli fidèles et pèlerins à l’occasion d’une messe célébrée en commémoration du Christ couronné d’épines. La célébration, qui a eu lieu comme chaque année le premier vendredi de carême, a été présidée par le Père David Sullivan M.AFR, devant une assemblée de fidèles majoritairement français.

Le premier vendredi de carême, à la basilique de l’Ecce Homo située sur célèbre la Via dolorosa dans la Vieille ville, s’est tenue une messe pour la commémoration du Christ couronné d’épines. La célébration, qui s’est déroulée en milieu d’après-midi, a réuni une trentaine de fidèles, dont beaucoup étaient issus de la communauté française de la Ville Sainte.

Le Père David (Père Blanc), originaire d’Irlande, a présidé la célébration eucharistique, entouré d’une petite dizaine de prêtres, parmi lesquels le Père Benoît Bernard, recteur du domaine français de Saint-Anne, le Père Jean-Daniel Gullung, supérieur de la communauté des Augustins de l’Assomption, ou encore le Père Pietro Felet, scj, Secrétaire général de l'Assemblée des Catholiques Ordinaires de Terre Sainte.

D’habitude représentée par son Consul général à Jérusalem, la France était présente cette année en la personne de son Consul-adjoint, M. Rémy Bouallègue, lui-même accompagné du conseiller aux Affaires religieuses du consulat, le Père Luc Pareydt.

Dans son Homélie, prononcée en français, le Père David est revenu sur l’épisode de la passion du Christ. En ce jour de commémoration du Christ couronné d’épines, il a exhorté chaque fidèle à s’interroger sur la place que lui-même occuperait au cours de cet évènement et à quel personnage il nous est possible de nous identifier.

Si la messe a été célébrée en français, des fidèles de langue arabe, hébraïque et anglaise sont intervenus pour réciter des passages de l’Evangile dans leur langue maternelle. A noter aussi la participation d’un petit groupe de musiciens, composé d’une pianiste, d’un guitariste et d’une choriste qui ont accompagné les chants tout au long de la messe. 

Quelques volontaires français étaient présents à cette célébration eucharistique. Envoyés en Terre Sainte par des associations catholiques, certains ont directement participé à la cérémonie, en tant que servant de messe, ou encore au sein du groupe de musiciens.