Beta Version

Six nouveaux diacres franciscains à Jérusalem

Par: Giovanni Malaspina/Custodie de Terre Sainte - Publié le: May 27 Wed, 2020

Six nouveaux diacres franciscains à Jérusalem Available in the following languages:

Dimanche 24 mai, alors que commence sur tout le territoire la réouverture de plusieurs activités et zones après l'état d’urgence du Covid-19, six franciscains ont été ordonnés diacres à l'église de Saint-Sauveur. Fr. Allan, fr. Andrja, fr. George, fr. Gerson, fr. Pascal et fr. Paulo ont reçu le ministère du diaconat par l'imposition des mains de S.E. Mgr Pierbattista Pizzaballa, Administrateur apostolique du Patriarcat latin de Jérusalem, qui a présidé la messe.

Ils étaient plusieurs à être présents : le Custode de Terre Sainte, fr. Francesco Patton, le Vicaire de la Custodie, Fr. Dobromir Jasztal, le gardien du couvent du Saint-Sauveur, fr. Marcelo Cichinelli, qui ont concélébré avec les Discrets de Terre Sainte et les franciscains venus en petit nombre des couvents voisins : une célébration intime, sans la traditionnelle présence de parents et amis, qui a vu cependant l’accueil chaleureux par la famille de la Custodie, représentée dans ses diverses expressions.

Mgr Pizzaballa, en commentant l'Evangile, a souligné combien « avant d'être de vrais prêtres, il [fallait] être de vrais diacres, c'est-à-dire des serviteurs, des personnes qui se donnent, gratuitement, sans rien attendre en retour ». « Etre diacre - a-t-il poursuivi - ne signifie pas simplement être un échelon en dessous du prêtre, à qui l'on doit rendre service et de qui l'on apprend à recevoir des ordres, dans la liturgie et dans la vie. La diaconie est un service gratuit, et elle est partie intégrante de l'identité sacerdotale. Sans elle, le prêtre n'est pas complet ».

Après l'homélie, la célébration s'est poursuivie par l'ordination diaconale, avec l'engagement de respect filial et d'obéissance entre les mains de l'Evêque, la prostration des futurs diacres pendant la litanie, l'imposition des mains et la prière d'ordination. Juste après, la prise de l’habit diaconal et la remise de l’Evangéliaire marquent la fin du rite d'ordination.

A l’issue de la messe, le Custode, Fr. Patton, a pris la parole pour remercier l'Administrateur apostolique : « le souhait est d'être au service de la famille de Dieu qui est l'Eglise, et d'avoir toujours à cœur ce que Mgr Tonino Bello appelait la Spiritualité du Tablier : n’accrochez pas le tablier mais gardez-le toujours avec vous ».

« Je suis entré au couvent quand j'avais 15 ans, il y a maintenant 10 ans - a commenté fr.  Andrja, l'un des nouveaux diacres - ce jour est très significatif pour moi, non seulement parce que c'est l'une des étapes les plus importantes de notre cheminement, mais aussi parce que je l'attends depuis très longtemps. Avec toute la joie que je ressens, je suis prêt à dire qu'aujourd'hui est le jour où je prends un nouvel engagement de service dans l'Eglise pour le peuple de Dieu, pour les besoins de ce dernier, dans ses joies et ses peines ».