Les Jeunes du Pays de Jésus présentent le « Story of Ibn-El Balad Festival » à Ramallah

Publié le: September 09 Mon, 2019

Les Jeunes du Pays de Jésus présentent le « Story of Ibn-El Balad Festival » à Ramallah Available in the following languages:

RAMALLAH – Le vendredi 6 septembre, à la paroisse latine de Ramallah, le Secrétariat Général des Jeunes du Pays de Jésus (YJHP, Youth of Jesus’ Homeland –Palestine), a lancé le festival « Story of Ibn-El Balad ». La soirée d’ouverture du Festival, qui s’est terminé le dimanche 8 septembre, a réuni environ deux mille personnes.

Le vendredi 6 septembre à 2019, les Jeunes du Pays de Jésus ont lancé un grand festival en l’honneur de Jésus, « le fils du Pays », comme le propose le titre arabe « Ibn-El-Balad » choisi pour cet événement.

L’objectif de ce temps de fête était de marquer les 55 ans d’activité de la Pastorale Jeunes de Terre Sainte créée par le Patriarche Michel Sabbah. Les aumôneries du diocèse et des paroisses avaient alors repris l’esprit et la dénomination de la Jeunesse Catholique Etudiante (JEC) bien connue en France mais à présent, les aumôneries de Terre Sainte ne sont plus affiliées à ce mouvement et ont donc pris un nouveau nom : Les Jeunes du Pays de Jésus. La soirée du 6 septembre a permis de lancer officiellement la nouvelle appellation et le nouveau logo qui y rattaché.

Pour ouvrir l’événement, les fanfares des troupes scoutes sont venues de toute la Cisjordanie pour défiler jusqu’aux bâtiments paroissiaux de Ramallah dans lesquels les jeunes ont proposé une exposition biblique qu’ils ont eu la joie de présenter à Sa Béatitude, Michel Sabbah. Cette exposition retrace l’histoire de la Bible jusqu’au Nouveau Testament à travers des panneaux multimédias équipés de matériel audiovisuel, d’illustrations, de cartes et de légendes.

Le Patriarche émérite latin était également entouré de Mgr Giacinto-Boulos Marcuzzo, Vicaire patriarcal pour Jérusalem et la Palestine, l’évêque grec orthodoxe de Sébaste, Mgr Atallah Hanna, le maire de Ramallah, le Dr Moussa Hadid et le Dr Stephan Salameh, conseiller du Premier ministre (qui fut dans sa jeunesse un élève du séminaire patriarcal de Beit Jala).

Après la remise des prix aux personnes qui ont rendu l’événement possible et à celles qui ont contribué à la mise en route du nouveau groupe des Jeunes du Pays de Jésus, la fête a commencé sur scène, avec un concert du chanteur Dalal Abu-Amne et un spectacle de danse.

Le lendemain, samedi 7 septembre, l’exposition a accueilli les des groupes scolaires et deux ateliers on été proposés. Le premier sur la rencontre de François d’Assise avec le sultan Muhammed et un autre sur les réalités et les challenges des jeunes chrétiens. Le soir, le festival a proposé un « dîner biblique », dont le menu était composé de plats mentionnés dans la Bible et dont chaque table portait le nom d’un lieu ou d’un personnage des Saintes Écritures. Le dîner, qui a compté environ 180 convives, a été accompagné par le Chœur des Bergers de Beit Sahour, dirigé par George Salsaa.

Pour la dernière journée du festival, les organisateurs ont proposé des activités pour les enfants et un concours biblique. La journée s’est achevée par un nouveau spectacle et un temps d’action de grâce et de prière.

Filippo De Grazia