stemma logo

Home news
Archives News

 

 

News from the Latin Patriarchate

Le Patriarche invité à visiter l’Université An-Najah à Naplouse.

photogalleryMardi 11 septembre 2007, le Patriarche est invité par les autorités de l’Univesité An-Najah pour une visite officielle. Il est accompagné par les PP. Humam Khzouz, chancelier, et Shawki Baterian, économe. Arrivés au chek-point israélien d'Huwara, à l’entrée de la ville, ils sont surpris par l’aimable accueil du responsable militaire israélien. C'est donc facilement qu'ils passent le check-point. A l'entrée de Naplouse, ils sont accueillis par un représentant de l’Université, et deux voitures de la police palestinienne qui les escortent jusqu’à l’Université. Le Patriarche est reçu par le Dr Salah Al-Masri, Président du Comité directeur, le Dr Rami Al-Hamdalla, Président de l’Université, ainsi que les chefs des différentes Facultés. Dans la salle d’accueil, un discours de bienvenue est adressé au Patriarche. Le président présente l’Université : elle accueille 16 500 étudiants venus de toute la Palestine, mais surtout de Naplouse et Jenin. Parmi eux, une cinquantaine seulement d’élèves chrétiens et une dizaine de samaritains, ce qui correspond à la proportion de chrétiens dans la population totale (450 000 habitants musulmans dans la région de Naplouse, 300 000 dans celle de Jenin, parmi lesquels 4 000 chrétiens au maximum, et 700 samaritains). Cette présentation générale est suivie d'un échange avec la presse. Les sujets abordés sont d'une part le début du mois de Ramadan, d'autre part la situation générale à Gaza et à Naplouse, où l’Autorité Palestinienne déploie avec détermination d'intenses efforts pour mettre un terme à la période de confusion et d’insécurité qui y règne. Mais par ailleurs, Naplouse subit quotidiennement une incursion militaire israélienne qui y déstabilise la sécurité et l’économie. C’est pourquoi, Naplouse pâtit d'un important mouvement d'émigration nationale des personnes et des commerces vers la région de Ramallah. Mais ce mouvement se porte également vers l'étranger, les pays du Golfe constituant la première destination des migrants. Le  Patriarche, accompagné des deux Présidents, est invité à faire le tour du premier campus ouvert lors de la fondation de l'Université en 1973, et qui accueille pour l'heure les Facultés littéraires. Après avoir rencontré les étudiants chrétiens et pris le repas de midi, le Patriarche est invité à visiter le nouveau campus, distant du premier de quinze minutes en voiture. Il s’étend sur 150 dunums et regroupe les Facultés de sciences.
Vu la situation politique, l’enfermement d’un côté, la tentation d’émigrer de l’autre, des universités se sont créées dans chacune des grandes villes palestiniennes, ou presque : Jenin, Bir Zeit, Jérusalem, Bethléem (université catholique fondée suite au pèlerinage du pape Paul VI en 1964), Hébron et Gaza. La plus grande est celle de Naplouse, avec ses 16 500 étudiants, ses mille employés à plein temps et ses mille autres à mi-temps. L’invitation faite au Patriarche par les autorités de l’Université avait pour but, bien sûr, de l’honorer, mais aussi et surtout de l’accueillir comme l'un des principaux responsables de l’Eglise chrétienne et de la société palestinienne, pour lui faire connaître l’Université et son rôle dans la ville.

 

Home Page