stemma logo

Home news
Archives News

 

 

News from the Latin Patriarchate

Béatitude,
Que la grâce, la miséricorde et la paix de Dieu le Père, et le Christ Jésus notre Seigneur, soient avec vous (Tim. 1/1). En ce jour joyeux de votre intronisation Patriarche dans votre cathédrale, la Basilique de la Résurrection, nous vous souhaitons la bienvenue, au nom du Diocèse du Patriarcat Latin de Jérusalem, dignement représenté aujourd'hui par ses évêques,  par ce grand nombre de  prêtres, de  religieux, religieuses, consacrés,  fidèles laics et pieux pèlerins, qui viennent du monde entier prier avec nous dans ces Lieux Saints. Nous vous accueillons comme notre Pasteur, qui  reflète l'image vivant de Jésus Bon Pasteur, qui vous a appelé à son service, et vous a constitué Pasteur de cette  église  dans sa patrie terreste (Tim. 1/12), pour servir son people, et lui être fidèle dans votre mission d'enseigner, de sanctifier, et de gouverner.

Avec Vous, Béatitude, nous nous trouvons sur le seuil entre le passé et l'avenir. Avec vous, nous regardons le passé, et nous nous sentons  fiers de nos pasteurs qui vous ont précédés. Ils ont conservé le patrimoine de la foi,  ont conduit leurs brebis dans les pâturages du Christ, et les ont servies avec justice et amour. Vous êtes leur successeur. Vous allez continuer à construire l'église depuis là ou ils sont arrivés. Avec vous, nous regardons aussi vers l'avenir avec confiance, car comme eux, vous allez  suivre les traces de Jésus. Votre grand coeur paternel saura aimer et servir votre troupeau, dans chaque ville et village du diocèse, pour être, comme le dit saint Paul, tout à tous, pour gouverner avec amour, abnégation et paternité, pour  garder fidèlement le dépot de la foi, et vous sanctifier et sanctifier vos brebis  dans la vérité, et les conduire vers le Royaume des Cieux.

Dans cette église cathédrale,  église du Golgotha et de la Résurrection, le Christ nous enseigne par son exemple, que la croix, la mort et la vie sont inséparables: "ne fallait-il pas que le  Christ endurât ces souffrances pour entrer dans sa gloire? ( Lc 24/26). Les voies de Dieu ne sont pas les nôtres. Dieu regarde la souffrance dans la vie des hommes autrement que nous. Il est entré le monde de la souffrance, non pas pour l'éliminer, mais pour la remplir de sa présence. Etant disciples du Christ, nous sommes tous appelés, les pasteurs et le troupeau, à entrer dans le mystère pascal du Christ, dans le mystère de sa vie et de sa mort.

Mu par votre zèle pastoral et votre participation au mystère pascal, il vous est demandé d'aller au-devant de toute personne humaine, en cette terre sainte, pour partager leurs peines, et leur faire partager votre amour. Vous pleurerez avec ceux qui pleurent. Vous dénoncerez et repousserez toute injustice, toute oppression, toute haine. Vous vous réjouirez avec ceux qui se rejouissent, car l'amour que le Christ nous enseigne est universel, et n'a pas de limites. Votre troupeau, avec les peuples de cette Terre Sainte, aujourd'hui  comme hier, aspirent  à la paix et à la justice. C'est dans le Seigneur de la resurrection, que nous mettons notre espérance, celle plantée dans nos âmes par le baptême, et qui ne se réduit pas aux dimensions de catégories simplement humaines. Seul le Christ Résuscité qui a réconcilié l'humanité avec Dieu, est capable de toucher les coeurs et d'assouvir nos aspirations à la paix et à la justice, dans Sa patrie terrestre:  et à Dieu rien n'est impossible.

A Marie notre Sainte Mère, à Marie Corédemptrice, qui se tient debout tout près de la Croix et du Crucifié,  nous élevons notre fervente prière, pour qu'elle vous comble de son amour maternel, afin que vous  puissiez guider  votre troupeau, et le défendre avec amour, force et prudence, comme un père et un Pasteur, et afin que vous puissiez contribuer dans l'amour, à la construction de toute la société. Que la grâce de Jésus notre Seigneur, l'amour de Dieu le Père et la communion de l'Esprit Saint soient toujours avec vous. Amen.

Mgr Salim Sayegh,
Evêque auxiliaire à Amman

Jérusalem, Cathédrale du Saint Sépulcre, 22 Juin 2008

 

Home Page