stemma logo

Home news
Archives News

 

 

News from the Latin Patriarchate

Première visite officielle du Patriarche Fouad à Gaza

Hier dimanche 21 décembre 2008, Sa Béatitude Fouad Twal a fait sa première entrée solennelle en tant que Patriarche latin de Jérusalem à Gaza. Comme c'est de tradition depuis quelques années, il y a présidé la Messe anticipée du jour de Noël à la paroisse de la Sainte-Famille, pour la plus grande joie des fidèles, qui continuent de souffrir du siège qui leur est injustement imposé.

Le Patriarche Fouad est arrivé dans la matinée au poste-frontière d'Erez accompagné de Mgr Boulos Marcuzzo, vicaire patriarcal pour Israël, du P. Humam Khzouz, Chancelier, du P. Shawki Baterian, Administrateur général, du P. Gabriel Romanelli IVE, professeur au séminaire de Beit Jala et assistant régulier du P. Manoel pour la pastorale à Gaza, de David Ryall, Secrétaire de la Conférence épiscopale anglaise, de Stefania Boardina, journaliste à Telepace, et de Gabriel Morin, rédacteur du bulletin diocésain Jérusalem.

Passé le poste-frontière israélien, Sa Béatitude a été chaleureusement accueillie au poste palestinien par le P. Manoel Musallam, curé latin de Gaza, et un groupe de paroissiens visiblement très heureux d'accueillir pour la première fois leur nouveau Patriarche. Parmi eux, des petites soeurs de Jésus, des soeurs de Mère Teresa et des soeurs du Rosaire, dont la présence fidèle, la prière et l'activité sont d'un grand soutien pour les fidèles gazaouis.

Après avoir répondu aux questions des journalistes palestiniens, le Patriarche Fouad a été escorté par la police jusqu'à l'église de la Sainte-Famille, où 400 personnes environ – 200 fidèles de la paroisse latine, et 200 fidèles orthodoxes - l'ont accueilli en grande liesse. Durant la messe, les enfants ont eu la première place, beau signe d'espérance au coeur de la vie si éprouvante des fidèles chrétiens de Gaza. Sept d'entre eux ont reçu la première Communion des mains de Sa Béatitude, et quatre autres le sacrement de Confirmation ; deux autres ont lu la première et la deuxième lecture, aidés par le P. Musallam.

Après la messe, le patriarche Fouad a encore répondu aux questions des journalistes, venus nombreux eux aussi. Puis a eu lieu le traditionnel accueil par les notables locaux et les chefs de famille de la paroisse. Plusieurs chefs religieux, chrétiens orthodoxes et musulmans, sont venus souhaiter la bienvenue à Sa Béatitude.

La paroisse a ensuite offert au Patriarche et à sa délégation un véritable festin de Noël, dans les locaux de l'école latine voisine de l'église : dinde, riz et knafeh (pâtisserie orientale).

Enfin, le Patriarche Fouad s'est rendu à l'école patriarcale latine de Gaza pour inaugurer l'année scolaire 2009, placée sous le signe de "Jérusalem : capitale de la culture arabe". Les élèves ont donné à Sa Béatitude et au public un spectacle très vivant, construit autour de la parabole évangélique de l'enfant prodigue. Outre le sens spirituel de la représentation, on pouvait interpréter la finale - qui voit le frère aîné se réconcilier avec son cadet sous l'oeil attendri de leur père - comme le désir que les deux “frère ennemis” de Gaza et de Ramallah se réunissent bientôt au sein de la même famille-patrie palestinienne.

Après plus de deux heures d'attente au premier poste de sécurité d'Erez, Sa Béatitude a pu rentrer à Jérusalem pour se préparer à célébrer les fêtes de Noël à Bethléem. Cette année, les Autorités israéliennes ont accordé 300 permis aux fidèles chrétiens de Gaza pour se rendre à Bethléem. Espérons qu'eux aussi pourront aller adorer l'Enfant de la crèche.

La vidéo de Telepace Jerusalem (italien)

 

Home Page