stemma logo

Home news
Archives News

 

 

News from the Latin Patriarchate

Gaza : Benoît XVI invite à « reprendre courageusement »
le dialogue Il dénonce la « violence inouïe »

ROME, Dimanche 18 janvier 2009 (ZENIT.org) - Le pape Benoît XVI a invité ce dimanche ceux qui croient à la coexistence pacifique en Terre sainte, à aider leurs peuples à « reprendre courageusement » le chemin du dialogue.

« Je renouvelle mes encouragements à ceux qui, d'un côté comme de l'autre, croient qu'en Terre sainte il y a de la place pour tous, afin qu'ils aident leur peuple à se relever des cendres et de la terreur et à reprendre courageusement le fil du dialogue dans la justice et la vérité, a dit le pape après la prière de l'Angélus. C'est le seul chemin qui puisse vraiment entrouvrir un avenir de paix pour les enfants de cette chère région ».

Le pape a confié « au Seigneur les centaines d'enfants, de personnes âgées, de femmes, victimes innocentes de la violence inouïe, les blessés, ceux qui pleurent leurs proches et ceux qui ont perdu leurs biens ».

Puis il a encouragé les efforts de ceux qui tentent de « mettre fin à la tragédie », en espérant que les parties en conflit sauront « profiter, avec sagesse, des moindres ouvertures pour rétablir la trêve et s'acheminer vers des solutions pacifiques et durables ».

Ce samedi, trois semaines après le début des combats dans la Bande de Gaza, le gouvernement israélien avait décidé un cessez-le-feu unilatéral, mais sans le retrait de ses troupes. Les combats se sont poursuivis ce dimanche matin suite à un lancement de fusées depuis la Bande de Gaza, auquel Israël a répondu par un raid aérien. Après quoi le Hamas a ordonné un cessez-le-feu immédiat à ses combattants, confirmant une trêve d'une semaine pour permettre aux troupes israéliennes de quitter la Bande de Gaza.

Les affrontements auraient fait 1250 victimes palestiniennes (plus de 400 enfants ont été tués). On compte 5200 blessés palestiniens. Du côté israélien les combats auraient fait 13 morts, dont trois civils et une centaine de blessés.

Le Conseil pontifical Cor Unum, chargé des œuvres de charité du pape, a envoyé une aide concrète, au nom de Benoît XVI, pour soutenir la communauté catholique.

Les aides ont été envoyées au curé de la paroisse de la Sainte Famille, à Gaza, le père Manuel Musallam, aux missionnaires de la charité et à d'autres congrégations religieuses « qui sont au service des personnes les plus vulnérables dans le pays natal de Jésus, maintenant frappé tragiquement par la mort, la souffrance, les dégâts matériels, pendant que les populations versent des larmes qui invoquent la paix », souligne un communiqué de Cor Unum.

Dans un entretien à Radio Vatican, le P. Musallam a expliqué que des centaines de familles ont tout perdu, et à Gaza, elles « ne trouvent aucun abri ».

« Nous prêchons l'espérance contre toute espérance », a-t-il déploré.

Il a poursuivi en disant qu'ils se tournent maintenant vers le pape.

« Nous nous adressons à lui, comme ses enfants, et nous lui demandons de dire au monde que cette guerre est illégale, que cette guerre contre les Palestiniens n'est pas une guerre juste et qu'il faut y mettre un terme ».

« Les communautés chrétiennes, les nations chrétiennes doivent empêcher le massacre qui a lieu à Gaza. Nous sommes terrorisés, nous sommes privés de tout, nous sommes en train de mourir, nous tremblons de peur », a-t-il conclu.

 

Home Page