FILIPPO TALVACCHIA

06.03.1889

Né à Ancarano (Terano)

02.08.1903

Arrive au séminaire

08.09.1911

Ordination

 

Professeur au Séminaire

          1913

Vice-recteur du séminaire

19.11.1917

Exilé à Damas, puis revient à Nazareth (début 1918)

30.10.1918

Chancelier du Patriarcat jusque mars 1925

15.07.1920

Chanoine du S.S.

14.04.1924

Ouvre Naour pour Pâque (Cfr. la Palestine 1924, p 65,81,161), y reste quelques mois, jusque octob. 1924

Mars 1925

Premier curé d’Amman (jusque févr. 1928)

Mars 1928

Directeur de Rafat (au 2 mars 1934)

Mars 1934

En résidence au Patriarcat

01.01.1935

Directeur de Rafat jusque janvier 1937

25.01.1938

Nommé vice postulateur pour le procès de Charles de Foucauld dans le Patriarcat de Jérusalem.

Juin 1940

St. Jean d’Acre

          1943

Rentre en Italie, via les Balkans, installé à Rome

17.02.1957

Décédé chez lui (cfr. Moniteur Juillet 1957), à Ciostella (?) del Tronto à 68 ans.

Notice nécrologique Moniteur 1957, 114-116, par Mgr. Beltritti

Ouvrages de D. Talvacchia

1. L’arabo litterario, vol I in 8 - p. 164 Jérusalem 1914

2. S. Luca e il censo di Quirinio (Ascoli Piceno, Cesari 1928, 21 pages). e éd. 30 pages, 1934, Jérusalem

3. Una infirmiera modello, ossia la serva di Dio Suor Bertilla Boscardin

1935 Tipografia N.S. di Palestina, Rafat, 123p.

1945  Traduction en arabe (Rafat)

4. Miri e Amiri - Milk e Mamluk, appunti giuridici sulle terre dello stato e dei privati in Palestina, 40 p. Rafat 1936

5. Rito romano e riti orientali, annotazioni sulla legislazione ecclesiastica e sull’opera missionaria nel prossimo oriente Tafat 1938, 119 p. et 62 p. de documents

2 e édition, Rome 1947

       Articles:

- Il rituale etiopico (Battesimo), in “ Bessarione”, Ann XXIV - XXV Roma 1920-21

- La discendenza dei re latini di Gerusalemme, in “ Crociate” an I Milano 1932

      Brochure:

- Rocordo delle nozze d’oro del Rdo Canonico Emilio Zaccharia, impr. francisc. 1913 (16 p.)

- Brochure (1949) conférence sur la restauration du Patriarcat à Teramo. Titre “ Internazionalità della patria dui Gesù e romanità della sede Gerosolomitana”. Ascoli Piceno, Tipografia acolana 1949, 32 p. (donnée le 15.12.49 chez les Dominicains).