Raouf Najjar

30.12.1931:

Né à Haifa 

04.10.1943:

Entré au petit Séminaire 

01.10.1948:

Entré au grand Séminaire 

29.06.1955:

Ordonné prêtre à Jésus Adolescent, Nazareth, par S.B. Mgr. le Patriarche (28.06 au 12.07 en Israël).

12.08.1955:

Vicaire à Fuheis de D. Naoum Jaber.

13.09.1956:

Nommé curé de Smakieh (y arrive avec D. Naoum le 15 octobre) 1 mois à Fuheis déc-janv.

     06.1959:

Désigné pour Rome, quitte Smakieh fin juin pour Amman

     10.1959:

Part Rome, St. Jean Damascène - étudie Droit Cannon

     10.1961:

Rentré à Amman, prend succession Albert Grebe, et tribunal.

03.02.1962:

Aumônier de l'hôpital Mouacher au départ de D. Albert Grebe.

02.08.1963:

Vicaire J. Loueibdeh Annonciation et aumônerie Mouacher.

     06.1966:

Va à Rome et Paris pour son doctorat.

 

Professeur de latin à l'université Jord.

31.10.1966:

Va à Rome pour doctorat- revenu 04.12.66: Docteur M.C. laude 21.11.1966.

04.08.1966:

Nommé curé de J. Loueibdeh.

 

Lance revue " Voix de la Terre Ste." , mensuelle.

19.03.1971:

Chanoine du S. Sépulcre.

          1971:

Chapelain de S.S. (Mgr.)

          1980:

Mène le Vicariat pendant la maladie de Mgr. Siman.

25.05.1981:

Administre Vicariat à la mort de Mgr. Siman.

     08.1988:

N'est plus official de Jordanie.

          1989:

Nommé Président de l'université de Bethléem.

          1989:

Représentant de la Délégation.

          1989:

Garde Wasfyeh.

          1994:

Attaché à la nonciature de Amman.

          1997:

Quitte la nonciature. Un français le remplace.

          1997:

Toujours président de l’Université de Bethléem (bureau à Amman) et résident à Lweibdeh)

          1998:

Il n’est plus président de l’Université de Bethléem. Mais il continue à avoir sun bureau propre à Amman.

          2001:

Meurt à Milan le 26 janvier 2001 d’une crise cardiaque, enterré à Nazareth le 3.2.2001. Enterré près des soeurs Clarisses

De lui ouvrages:

-1. Ste Emilie de Vialar  1956, 68 p. Imp. Patr. Latin.

-2.  Le mariage dans le droit hébraïque et islamique Recherches de droit comparé 1972, 172 p. Thèse de doctorat 1966.