Giacinto-Boulos Marcuzzo

Giacinto-Boulos Marcuzzo
Contact information:

Latin Patriarchate Road P.O.B. 14152, Jerusalem 9114101
Tel: +972 (0)2-6282323
Fax: +972 (0)2-6271652
Email:
[email protected]

Son Excellence Monseigneur Dr. Giacinto-Boulos Marcuzzo

Évêque titulaire d'Emmaüs, Auxiliaire de Jérusalem,

Vicaire patriarcal latin en Israël et à Nazareth.

Et, à partir de 2017, Vicaire patriarcal latin à Jérusalem et en Palestine.

 

Mgr Giacinto-Boulos Marcuzzo est né à San Polo di Piave (Trévise, diocèse de Vittorio Veneto) en Italie, le 24 avril 1945. 

Etudiant à l'"Instituto Missionario San Pio X" d'Oderzo (TV), il termine ses études de philosophie et de théologie au Séminaire patriarcal latin de Jérusalem à Beit Jala, et le 22 juin 1969, il est ordonné prêtre. 

En supplément des cours et des langues classiques, il a appris, outre l'italien, d'autres langues modernes qu'il parle couramment : le Français, l'Arabe, l'Anglais, l'Hébreu et l'Allemand. 

 

Pendant un an, il est assistant curé à Beit Jala et professeur au séminaire. En 1970, il est nommé curé adjoint à Ramallah, où il devient également vice-directeur du "Al-Ahliya College" et responsable des vocations sacerdotales au niveau diocésain.

 

À partir d'octobre 1972, il commence, avec le père Farouk al-Bassir, l'expérience missionnaire du Patriarcat latin de Jérusalem au Sud-Soudan. Jusqu'à la fin de 1977, il est curé de l'église de Malakal, au Sud-Soudan, et vice-recteur, puis recteur du petit Séminaire diocésain de Malakal (Haut-Nil). Il y construit une nouvelle église, la cathédrale du Christ Roi dans le quartier de Malakya, y fonde de nouvelles communautés (missions ou branches de paroisses) et y acquiert une expérience parmi les tribus nilotiques (Shilluk, Denka Nuer) avec une forte implication sociale.

 

De 1978 à 1980, le Patriarche Beltritti l'envoie à Rome où il fait des études spécialisées en théologie dogmatique (ecclésiologie) à l'Université pontificale du Latran et en théologie spirituelle à l'Université Theresianum. En 1980, il obtient le deuxième diplôme universitaire (Licenza) avec une recherche sur "L'ecclésiologie de la bulle 'Nulla celebrior' de Pie IX, 1847". La même année, il devient professeur de théologie dogmatique et vice-recteur du Séminaire patriarcal latin de Beit Jala. En décembre 1981, il devient le recteur du même Séminaire.

 

En mai 1986, il obtient un doctorat de l'Université pontificale du Latran. Le sujet de sa thèse portait sur les plus anciens manuscrits arabes chrétiens originaux et sur la première littérature arabe palestinienne, il porte sur l'analyse, la traduction et la présentation du "Dialogue d'Abraham de Tibériade avec Abd-al-Rahmān al-Hashimi à Jérusalem vers 820". En raison de ses recherches et études, il est considéré aujourd'hui comme un expert compétent parmi les rares chercheurs en littérature arabe chrétienne et en culture orientaliste.

 

En 1986, il fonde avec le Père Rafiq Khoury, le "Programme Théologique de St Cyrille" à l'Université de Bethléem et y enseigne la théologie et la littérature arabe chrétienne. Il est également co-fondateur du centre pastoral "Emmaüs" et actif dans d'autres centres culturels comme "Al-Liqa".

 

Le 3 juillet 1993, il est ordonné évêque titulaire d'Emmaüs-Nicopolis et évêque auxiliaire du Patriarche latin de Jérusalem. Sa devise épiscopale est "Solvens Parietem" ("détruire le mur de séparation", Eph 2,14). En septembre 1994, Mgr Marcuzzo a été nommé Vicaire du Patriarche latin pour Israël à Nazareth.

 

Il est membre de la CELRA (Conférence des Evêques latins du Moyen-Orient) et, en tant que membre de l'AOCTS (Assemblée des Ordinaires catholiques de Terre Sainte), il est nommé, délégué épiscopal pour suivre quatre secteurs spécifiques :

 

1) Bureau des écoles catholiques en Israël

 

2) Coordination de la pastorale inter-églises avec les jeunes (en particulier les Journées Mondiales de la Jeunesse) ; il organise les délégations locales de jeunes pour les Eglises catholiques en Terre Sainte lors des sept rencontres internationales des JMJ (1991, 1997, 2000, 2002, 2005, 2008, 2011, 2013) où il est très actif dans l'animation de la "catéchèse" en particulier en langue arabe.

 

3) Pastorale de la famille (en particulier les Congrès internationaux) ; il organise la délégation des familles du Patriarcat latin dans cinq rencontres internationales avec le Pape (1994, 1997, 2003, 2006 et 2018).

 

4) Pastorale des personnes consacrées où il suit régulièrement les activités mensuelles de l'USRTS, en particulier la branche de Galilée.

 

Il est un membre actif du "Secrétariat du Synode Pastoral Diocésain" (1993-2000), de la "Commission de Jérusalem pour le Grand Jubilé 2000" et du "Comité Diocésain de la Pensée Théologique".

 

En 1994, il est nommé co-président de la "sous-commission juridique" entre le Saint-Siège et l'État d'Israël, et en 1999, il devient membre de la "Commission bilatérale" des négociations pour l'application de l'Accord fondamental. 

 

De 1997 à 1999, il participe activement au comité d'experts en vue de la préparation du "Premier congrès des patriarches et évêques catholiques du Moyen-Orient" (mai 1999). 

En 1999 et 2000, il est l'un des organisateurs officiels du pèlerinage du Pape Paul-Jean II en Terre Sainte (mars 2000) et, en 2009, du pèlerinage du Pape Benoît XVI (mai 2009).

 

De l'an 2000 à aujourd'hui, il est membre du Conseil international des régents de l'Université de Bethléem en tant que représentant du Président de l'AOCTS.

 

Au cours de l'année jubilaire 2000, avec un groupe français, l'"Association Marie de Nazareth", il commence à promouvoir et à créer dans une ancienne école, près de la Basilique de l'Annonciation, le "Centre International Marie de Nazareth" (multishows bibliques, chapelle de l'unité, anciennes ruines archéologiques bibliques, petit jardin biblique...) officiellement inauguré en 2010 et dont la gestion est confiée à la "Communauté Chemin Neuf".  

 

De mai 2002 à aujourd'hui, il est nommé, par le Pape, Consulteur de la "Commission Pontificale pour les relations religieuses avec les Juifs". Il est membre actif de plusieurs autres groupes interreligieux comme la "Commission Patriarcale pour le dialogue judéo-chrétien" et la "JCJCR".

 

En 2003, il devient professeur de théologie dogmatique dans le nouveau programme théologique pour les laïcs du "Campus universitaire Mar Elias" à Ebellin (Galilée).

 

En juin 2008, le nouveau Patriarche latin de Jérusalem, S.B. Fouad Twal, le renouvelle dans la fonction de vicaire général pour Israël.

 

En septembre 2011, avec le Club des familles latines de Nazareth, il promeut et encourage fortement le "Concours biblique œcuménique" pour les jeunes et les adultes en Israël et en Palestine, qui aura ensuite, grâce à Internet, un grand retentissement dans tout le monde arabe chrétien.

 

Outre son travail pastoral et administratif en tant qu'évêque dans les paroisses, les écoles et les associations, et la rencontre de nombreux groupes de pèlerins, il  participe également à de nombreuses rencontres théologiques, interreligieuses et interculturelles (notamment orientalistes) au niveau local et international.

 

Il est parfois envoyé pour représenter le Patriarcat et participer aux cérémonies solennelles d'investiture des chevaliers de l'EOHSJ, notamment en Allemagne, en Belgique, en France mais aussi aux USA.

 

En juillet 2016, le nouvel administrateur apostolique, Mgr Pierbattista Pizzaballa, le renouvelle dans ses fonctions de vicaire général patriarcal pour Israël.

 

En juillet-août 2017, il prêche une retraite spirituelle à l'Assemblée générale des Chevaliers australiens à Sidney et préside les cérémonies d'investitures, par délégation du Grand Maître, dans les Lieutenances de Sydney, Brisbane, Adélaïde, Tasmanie, Melbourne et Perth.

 

En août 2017, Mgr Giacinto-Boulos Marcuzzo est nommé, par l'administrateur apostolique Mgr Pierbattista Pizzaballa, vicaire général patriarcal pour Jérusalem et la Palestine, tout en conservant presque tous les engagements pastoraux et culturels précédents.

 

Le 3 juillet 2018, il célébre le jubilé d'argent de son ordination épiscopale, et le 22 juin 2019, avec Mgr Aldo Tolotto, dans la basilique de Gethsémani, il célébre le jubilé d'or de son ordination sacerdotale.

 

En avril 2020, à l'occasion de son 75e anniversaire, il présente sa démission canonique d'évêque auxiliaire au pape François qui l' accepte le 29 août 2020. Mais Mgr Pizzaballa le maintient dans ses responsabilités de Vicaire Général Patriarcal, afin d'assurer une continuité dans cette période de transition. En novembre 2020, il reçoit et accueille officiellement le nouveau Patriarche latin de Jérusalem, S.B. Pierbattista Pizzaballa, qui le renouvelle dans toutes ses fonctions précédentes.

 

Le 1er octobre 2021, en application des nominations pastorales et administratives concernant les différents aspects du Patriarcat (Vicariats de Jordanie, Palestine, Israël, Chypre, Saint-Jacques, Migrants), Mgr G.B. Marcuzzo entre dans la retraite canonique, et reste dans la résidence du Patriarcat latin à la disposition de l'Église Mère de Jérusalem pour tout service pastoral et spirituel utile.