Paroisse de Ma'in - Eglise de Saint Jacques le Mineur

Paroisse de Ma'in  - Eglise de Saint Jacques le Mineur
Contact information:

Adresse :
POB 6
17173 Ma’in
JORDANIE
Tel : +962 5 323 0307

On trouve à Ma'in d'importants artefacts d'églises byzantines. D'après les inscriptions qui y figurent, il est clair que des chrétiens étaient présents jusqu'aux premiers siècles de l'Islam, avant de progressivement disparaître. Ce n'est qu'à la fin du XIXe siècle qu'une tribu chrétienne (les Haddadin) de Kerak, appartenant au rite grec catholique, s'est établie dans le pays. Ils ont construit une grande église dans les années 30 ; le curé de la paroisse résidait dans la ville. Dans les années 50, la communauté chrétienne est divisée par des désaccords, et un groupe minoritaire, converti au rite latin, construit l'église actuelle en 1956-57. Aujourd'hui, beaucoup de jeunes ont quitté le village pour tenter leur chance ailleurs : quelques jeunes familles sont restées mais la majorité de la population est âgée.


Infrastructures du Patriarcat latin

Pendant les premières années de l'église latine de Ma'in, à la fin des années 1950, le curé vivait en ville et l'aumônier de Madaba venait pour la messe du dimanche. Cet arrangement difficile a fini par s'essoufler après quelques années. L'église fut abandonnée pendant près de vingt ans et les chrétiens latins se mirent à fréquenter l'église gréco-catholique. En 1983, une communauté religieuse italienne composée d'hommes et de femmes et observant une vie monastique quasi cénobitique, nommée la Petite Famille de l'Annonciation, s'est installée à Ma'in. Ses membres ont construit deux petits monastères sur le terrain adjacent à l'église. Le Patriarche a ensuite confié l'église à cette communauté et leur a demandé d'ouvrir l'église pendant les moments de prière. Toutes les prières et les services liturgiques sont aujourd'hui en arabe. Au fil des ans, les fidèles sont devenus de plus en plus nombreux à venir de toute la Jordanie pour chercher un réconfort spirituel.