Paroisse de Marj Al-Hamam Parish - Eglise des Martyrs de Jordanie

Paroisse de Marj Al-Hamam Parish - Eglise des Martyrs de Jordanie
Contact information:

Addresse 
Latin Convent
P.O.B. 246 
11732 Marj Al-Hamam
AMMAN
JORDANIE

Tel : +962 6 571 3007
Mobile : 0797652653
E-mail : [email protected]

Marj Al-Hamam est situé à environ 7 km au sud d'Amman, la capitale du pays. Il s'agit d'un quartier résidentiel attrayant situé le long de l'autoroute de l'aéroport, au carrefour de Madaba, de la mer Morte, du Jourdain et de la Jordanie du Sud. Les premières familles de la paroisse étaient des employés de la Royal Jordanian et des officiers de l'armée, ces deux groupes s'étant initialement unis à travers deux grands projets de logements, à partir desquels le quartier s'est développé et étendu. La plupart des résidents de Marj Alhamam sont des employés du gouvernement - armée jordanienne, Royal Jordanian Airlines - même si certains travaillent dans le secteur privé. Il y a cinq églises chrétiennes à Marj Alhamam : une église latine, une église grecque orthodoxe, une église grecque catholique (Melkites) et deux églises protestantes.

 

Infrastructures du Patriarcat latin

La paroisse a été créée en 1986, et compte aujourd'hui 350 familles. Le complexe paroissial comprend l'église et le couvent. L'église actuelle était l'ancienne école maternelle de la paroisse, qui a été convertie et rénovée afin de pouvoir accueillir 120 personnes. Le but du nouveau projet de construction est de fournir une église plus spacieuse pour la paroisse de Marj Alhamam et le district plus large d'Amman, qui s'étend jusqu'à la route de l'aéroport international de la Reine Alia. Les sœurs de Saint-Joseph de l'Apparition vivent à proximité de la paroisse qu'elles desservent, à travers la pastorale, la pastorale des jeunes et le travail catéchétique pour les enfants de l'école publique. En 2015, la paroisse est devenue un centre accueillant des réfugiés chrétiens irakiens qui ont fui vers la Jordanie lorsque Daesh a pris le contrôle de la région nord de l'Irak. Environ 36 réfugiés, dont neuf familles, ont trouvé refuge dans la paroisse et après Noël, la plupart d'entre eux ont été installés dans des appartements.