Les chefs religieux appellent à la paix en Ukraine

Par: Cécile Leca/ lpj.org - Publié le: March 21 Mon, 2022

Les chefs religieux appellent à la paix en Ukraine Available in the following languages:

JERUSALEM - Lundi 21 mars, des chefs religieux de tous horizons se sont réunis devant la cathédrale russe de la Sainte Trinité pour prier pour la paix en Ukraine et encourager le Patriarche Kirill, de Moscou et de toute la Russie, à utiliser son influence au sein de l'Église orthodoxe russe pour rétablir la situation.

Cette initiative interconfessionnelle était organisée par le Centre interconfessionnel pour le développement durable (ICSD) et l'Institut interconfessionnel Elijah. Parmi les participants figuraient Mgr Pierbattista Pizzaballa, Patriarche latin de Jérusalem ; le rabbin Rasson Arousi, président de la Commission du Grand Rabbinat d'Israël pour le dialogue avec le Saint-Siège ; le cheikh Hassan Abu Galion, de Rahat ; l'archevêque Yasser Ayyash, vicaire patriarcal de Jérusalem de l'Église grecque-melkite-catholiqu; l'archevêque émérite Suheil Dawani, du diocèse anglican de Jérusalem ; ainsi que de nombreux autres chefs religieux issus de différents rites. 

Après que tous se soient rassemblés devant la cathédrale de la Sainte Trinité, plusieurs participants ont été invités à s'exprimer en faveur de la paix en Ukraine par le rabbin Yonatan Neril, directeur de l'ICSD. "La vie que Dieu nous a donnée est une chose sainte. [...] Nous voyons dans le meurtre de ces personnes le meurtre même de Jésus-Christ. [...] Nous devrions unir nos voix pour que les dirigeants du monde se réveillent et mettent un terme à cette guerre et à ces massacres", a déclaré le représentant du Sheikh Mowafaq Tarīf, chef spirituel des Druzes en Israël, tandis que le rabbin Alon Goshen-Gottstein a demandé à Dieu de donner la foi au peuple d'Ukraine, de Russie et de l'Église, et que la Rév. Karin Ekblom, pasteur de l'Institut théologique suédois, a rappelé à tous la définition du terme "artisan de paix" et ce qu'il implique aujourd'hui, tandis que l'Ukraine et la Russie sont déchirées par la guerre. 

Une lettre directement adressée au Patriarche Kirill a ensuite été accrochée sur les murs de la cathédrale, symbolisant l'appel à la paix des 150 leaders religieux mondiaux qui l'ont signée.