Visite du Patriarche à Gaza pour Noël

Par: Cécile Leca/ lpj.org - Publié le: December 21 Tue, 2021

Visite du Patriarche à Gaza pour Noël Available in the following languages:

GAZA – Du vendredi 17 au dimanche 19 décembre, Mgr. Pierbattista Pizzaballa, Patriarche latin de Jérusalem, s’est rendu à Gaza pour la traditionnelle visite pastorale avant Noël. Il était accompagné pour l’occasion du chancelier du Patriarcat, le P. Davide Meli, et de l’Administrateur général, Sami El-Yousef, et a été accueilli par le P. Gabriel Romanelli, prêtre de l'Institut du Verbe Incarné et de la paroisse de la Sainte Famille à Gaza, et par son assistant le Fr. Yousef As’ad.  

Lors du premier jour, consacré aux visites des familles, Sa Béatitude Pizzaballa a rencontré une vingtaine de familles Gazaouis chrétiennes, dont certaines comptaient parmi elles des jeunes mariés, des nouveau-nés, des malades ou encore des personnes âgées. Selon Sami El-Yousef, « ça a été une expérience très émouvante, parce que Sa Béatitude a ainsi pu constater personnellement les conditions de vie de ces familles, leurs aspirations et tous les problèmes qu’ils rencontrent. À Gaza, tout le monde a accueilli cette initiative avec enthousiasme. »

L’après-midi a également été ponctué de deux visites officielles. Mgr. Pizzaballa s’est d’abord rendu au Centre Thomas Aquinas, qui propose aux jeunes des formations dans divers domaines (informatique, langues, théologie…), et qui a pour ambition de se développer afin de pouvoir accueillir plus d’élèves. Le Patriarche a ensuite été accueilli au Centre Caritas par une cinquantaine de membres du personnel, avant de rencontrer le directeur pour discuter avec lui des services de santé offerts par le centre.

Lors du deuxième jour, Mgr. Pizzaballa a visité trois écoles catholiques, dont deux du Patriarcat latin : l’école de la Sainte Famille et l’école du Patriarcat latin. Ce fut l’occasion de rencontrer leurs directeurs et d’aborder avec eux certains sujets administratifs et financiers. Chaque visite a également été accompagnée de prestations des élèves des écoles et de discours des professeurs remerciant le Patriarcat pour son soutien. À l’école du Patriarcat latin, Mgr. Pizzaballa a également participé à l’inauguration des laboratoires et du hall flambant neufs.

S’est ensuivie d’une visite à l’école des Sœurs du Rosaire, partiellement détruite lors de la guerre éclair à Gaza en mai 2021. Mgr. Pizzaballa s’y était rendu en juin pour évaluer les dégâts et a pu ainsi constater l’avancée des travaux, entièrement terminés. Il a ensuite célébré la messe pour les jeunes de l’Oratoire, qui rassemble la jeunesse chrétienne de Gaza. Environ soixante enfants et adolescents y ont participé.

La journée s’est conclue par une visite chez les Missionnaires de la Charité, qui tiennent deux établissements à Gaza pour les personnes handicapées : l’un réservé aux jeunes enfants et l’autre aux adolescents et aux personnes âgées. Cette année, une distribution de fonds organisée par le Patriarcat latin a permis l’agrandissement de l’établissement réservé aux jeunes enfants ainsi que la construction d’un ascenseur pour faciliter le déplacement des enfants et du personnel. Mgr. Pizzaballa a également participé à l’inauguration de la nouvelle annexe de l’établissement. Puis est venu le temps des réjouissances avec une soirée couronnée par la traditionnelle pièce de Noël joué par les enfants de Gaza ainsi que la cérémonie d’illumination du sapin de Noël.

Pour le dernier jour de la visite, Mgr. Pizzaballa a célébré la messe de Noël pour les habitants de Gaza. « Parce que les chrétiens de Gaza ne peuvent pas venir à Bethléem, le Patriarche se rend à Gaza le dimanche précédant le 24 décembre afin de célébrer la messe de Noël avec eux, » explique M. El-Yousef.  Cette année, un baptême et une première communion ont été célébrés pendant la messe. « Là où il y a un baptême, il y a de la vie et de l’amour », a déclaré Mgr. Pizzaballa en félicitant les parents Areej N. Bayouk et Saad Kattan.

Après la messe, les paroissiens ont pu rencontrer et discuter avec Mgr. Pizzaballa avant son départ de Gaza. Partout pendant ces trois jours, ce dernier a relevé la résilience de la population qui continue de vivre malgré tous les défis quotidiens.