Le Studium Theologicum Salesianum fait sa rentrée

Publié le: October 21 Mon, 2019

JERUSALEM – Samedi 19 octobre 2019, le Studium Theologicum Salesianum a célébré l’ouverture de la nouvelle année académique. L’évènement a eu lieu au monastère salésien de Ratisbonne, où une conférence sur la prévention des abus sexuels a été donnée par l’Archevêque de Malte, Mgr Charles Scicluna, en présence de l’Administrateur Apostolique du Patriarcat latin de Jérusalem, Mgr Pierbattista Pizzaballa, invité d’honneur.

Le Studium Theologicum Salesianum (STS) est une institution académique dirigée par la Congrégration des Salésiens de Don Bosco. Situé depuis 2004 dans le monastère de Ratisbonne, à Jérusalem-Ouest, il est affilié à la Faculté de théologie de l’Université pontificale salésienne, fondée en 1965 et dont le siège est à Rome. En 2005, la décision a été prise d’adopter l’anglais comme langue d’enseignement en remplacement de l’italien.

Une messe a d’abord été célébrée dans l’église du monastère par Mgr Pizzaballa, invité d’honneur de cette rentrée académique. Prononcée en anglais, la cérémonie a été concélébrée par le Délégué apostolique pour Jérusalem et la Palestine, Mgr Leopoldo Girelli, et l’Archevêque de Malte, Mgr Charles Scicluna, en présence du directeur du STS fr Gustavo Cavagnari, et du doyen de la Faculté de théologie, Dr Damasio Medeiros.

Dans son discours d’ouverture, Mgr Pizzaballa a longuement rendu hommage aux Salésiens et au STS, ainsi qu’aux multiples institutions théologiques, séminaires diocésains, et religieux du monde entier présents en Terre Sainte dont la diversité des cultures et des nationalités « permet à l’Eglise d’avoir une dimension universelle et de maintenir vivante et concrète la manifestation de la Pentecôte ». L’Administrateur Apostolique a salué le transfert du STS à Ratisbonne et la transition vers la langue anglaise qui, selon lui, « ont donné un nouveau visage » à leur présence et « ont comblé un vide très sérieux dans notre communauté ».

Une conférence sur la prévention des abus sexuels dans l’Eglise a ensuite été donnée par Mgr Scicluna, docteur en droit canon spécialisé dans la Jurisprudence. Intitulée « Ministère et prévention des abus sexuels : orientations à destination des candidats à la prêtrise », la conférence s’est poursuivie par une séance de questions / réponses, au cours de laquelle l’assistance, passionnée par l’intervention franche de l’Archevêque de Malte, a pu exprimer son point de vue et obtenir davantage d’éclairage sur ce sujet délicat. L’évènement s’est conclu par une remise de diplômes.

Geoffroy Poirier-Coutansais