Célébration de la fête de l'Annonciation : "Quand on aime, on écoute avec confiance"

Par: Cécile Leca/ lpj.org - Publié le: March 25 Fri, 2022

Célébration de la fête de l'Annonciation : "Quand on aime, on écoute avec confiance" Available in the following languages:

NAZARETH - Les 24 et 25 mars, selon la coutume traditionnelle, Mgr Pierbattista Pizzaballa, Patriarche latin de Jérusalem, a célébré la fête de l'Annonciation à Nazareth, ville de la Vierge Marie.

La fête de l'Annonciation est le nom donné à la célébration marquant l'annonce de l'ange Gabriel à Marie, mère de Dieu. Elle a lieu exactement neuf mois avant Noël. Les premières mentions de cette fête remontent à 656 (concile de Tolède) et 692 (concile in Trullo). En plus de commémorer un événement majeur de la Bible, c'est aussi une fête qui nous rappelle le choix qu'a fait Marie de faire confiance à la volonté de Dieu alors qu'elle n'en savait ni les tenants ni les aboutissants, un choix qui marque la relation idéale entre Dieu et les hommes, et qui nous est donné chaque jour.

Traditionnellement, cette fête se déroule dans la basilique de l'Annonciation de Nazareth, construite à l'endroit où se trouvait la maison de Marie lorsqu'elle n'était pas encore mariée à Joseph. Elle marque le lieu où la Vierge Marie a dit oui au Seigneur et a accepté de porter son fils Jésus-Christ.

Avant les célébrations, il est de coutume que le Patriarche pénètre dans Nazareth par l'ancienne entrée de la ville et salue les al-Dors, une ancienne famille chrétienne de la ville. Après cette visite traditionnelle, Mgr Pizzaballa s'est rendu au centre pastoral Saint-Antoine, où il a été accueilli par les scouts de Nazareth. Les célébrations ont ensuite commencé par une entrée solennelle dans la grotte de la basilique de l'Annonciation, suivie des vêpres, dans la basilique supérieure. Parmi les co-célébrants figuraient des chanoines du Saint-Sépulcre, des franciscains de la Custodie de Terre Sainte et des séminaristes. Le même soir, les fidèles ont été invités à assister à une veillée (adoration).

Le lendemain, vendredi 25 mars, après une rencontre avec le maire de la ville de Nazareth, Mgr Pizzaballa a présidé une messe solennelle célébrant l'Annonciation. Pour l'occasion, les prêtres et les évêques concélébrants, parmi lesquels figuraient Mgr Yllana, nonce apostolique en Terre Sainte, Mgr Marcuzzo, évêque émérite, ainsi que le père Rafic Nahra, évêque nouvellement nommé et vicaire patriarcal pour Israël, étaient vêtus de bleu, couleur liturgique associée à la Vierge Marie et symbolisant le ciel et la pureté.

Dans son homélie, Mgr Pizzaballa a insisté sur l'importance de savoir écouter les autres, tout comme Marie a écouté la voix de Dieu à travers l'ange Gabriel. "Ecouter, c’est plus qu'entendre. Ecouter, c'est s'ouvrir à l'autre, lui faire de la place en soi, dans sa façon de penser, dans les choses à faire, dans les perspectives à donner. C’est une chose qui exige une attitude de confiance, de liberté et de gratuité. Dans un certain sens, c'est comme être appelé à devenir mère, c'est-à-dire à accueillir la vie d'un autre en nous." Il a également rappelé aux fidèles la guerre qui fait rage en Ukraine, et leur a demandé de prier pour les peuples ukrainien et russe. À la fin de la célébration, les prêtres et les évêques se sont joints au pape François pour consacrer les deux pays au Cœur Immaculé de Marie, afin "qu'ils recommencent à s’écouter ; qu'elle les aide à reconstruire entre eux des relations de confiance, sans lesquelles il n'y aura pas d'avenir."