Célébrations pour les 800 ans de la visite de Saint Francois à Chypre

Publié le: May 17 Fri, 2019

Célébrations pour les 800 ans de la visite de Saint Francois à Chypre Available in the following languages:

CHYPRE – L’Église latine de Chypre a fêté l’anniversaire des 800 ans du Pèlerinage de Paix de Saint François au Moyen-Orient, par une série d’évènements institutionnels et d’initiatives parallèles qui ont eu lieu du 8 au 12 mai 2019 à Larnaka, Nicosie, Limassol et Paphos.

 

Même si l’on n’a pas trouvé de sources directes, il est très probable que saint François ait fait halte à Chypre, lors de son voyage aller ou retour, sur le chemin de Damiette (où eut lieu la fameuse rencontre en 1219 avec le Sultan d’Égypte, Melek El Kamel). De fait, l’île de Chypre était alors une étape importante et fréquente pour les navires, sur le trajet vers la Terre Sainte et l’Égypte. Les Frères Mineurs s’installèrent à Chypre dès le début de l’histoire de l’Ordre et aujourd’hui, la Custodie de Terre Sainte a en charge la pastorale des catholiques de rite latin, confiée par le Patriarcat latin de Jérusalem, dont Chypre fait partie. De plus, le couvent de la Sainte Croix à Nicosie est le siège de la Nonciature apostolique, c’est pourquoi le supérieur y est à la fois Représentant du Custode de Terre Sainte, Vicaire patriarcal et Attaché du Nonce apostolique. Outre son rôle ecclésial, cela souligne aussi le rôle diplomatique de la Custodie de Terre Sainte à Chypre.

C’est ce qui a été célébré le 9 mai à Nicosie au Palais présidentiel : une soirée de commémoration à laquelle ont été invités le corps diplomatique accrédité dans la République de Chypres, et les autorités religieuses chrétiennes et musulmanes. En l’absence du président Nicos Anastasiades, retenu à l’étranger pour un sommet européen, le discours de bienvenue a été tenu par le Vice-président de la République et Président du Parlement , Demetris Syllouris.

Syllouris a dit être « particulièrement heureux pour cet évènement commémoratif au Palais présidentiel. Il montre précisément nos liens très étroits et fraternels avec les Latins de Chypre qui, comme je l’ai relevé en d’autres occasions, constituent une part très dynamique et particulière de notre peuple ». Se référant à la situation politique au temps de la Cinquième Croisade, l’« Acting President » a évoqué la situation de conflit que la République de Chypre vit encore aujourd’hui dans ses relation avec la Turquie, en rappelant que l’élan vers la paix, le dialogue et la compréhension mutuelle, inauguré par la rencontre entre François et le Sultan, était une nécessité toujours d’actualité.

À la fin de son intervention, le Président a remercié pour son travail le Représentant de la Communauté latine au Parlement , Antonella Mantovani, et le Vicaire Patriarcal des Latins, P. Jerzy Kraj, pour l’organisation de l’évènement. Le Custode de Terre Sainte, P. Francesco Patton, et le Nonce Apostolique, Mgr Leopoldo Girelli, entre autres, ont pris la parole.

Les discours ont été entrecoupés de temps chorégraphiques et musicaux offerts par les élèves de la St. Mary’s School de Limassol et du Terra Santa College de Nicosie. Au cours de la cérémonie, le Custode de Terre Sainte a remis des titres de reconnaissance à des personnalités et représentants d’Institutions qui se sont distingués par leur engagement pour le dialogue et la paix ainsi que pour leur collaboration avec l’Église latine de Chypre. Absent pour raisons familiales imprévues, le mufti de Chypre, Talip Atalay, a demandé à l’archevêque maronite, Mgr Joseph Souaif, de recueillir à sa place son titre de reconnaissance : ce geste a été interprété comme un signe de collaboration interreligieuse et de bonnes relations.

Au début de la soirée, une courte évocation historique a été donnée par P. Noel Muscat, professeur de l’Institut de Théologie de Jérusalem, qui est intervenu le lendemain de façon plus développée à la conférence ayant eu lieu à l’Université de Chypre. Un compte-rendu important sur les sources et les conséquences de la rencontre de Saint François avec le Sultan a été exposé par le P. Jason Welle de l’Institut Pontifical d’Etudes Arabes et d’Islamologie.

Parallèlement aux évènements institutionnels et académiques, le Terra Sancta Organ Festival a offert quatre concerts en lien avec la figure et la vie de saint François : l’organiste italien, Ferruccio Bartoletti, a improvisé sur la base du film muet italien de 1918 « Frères Soleil », dont les didascalies du film ont été traduites pour l’occasion en grec et en anglais.

Riccardo Ceriani

Source: Custodia.org Photos: © Press and Information Office, Ministry of Interior, Republic of Cyprus