Déclaration des Patriarches et Chefs des Eglises de Jérusalem sur la saisie illégale de l'hôtel Little Petra

Par: lpj.org - Publié le: April 04 Mon, 2022

Déclaration des Patriarches et Chefs des Eglises de Jérusalem sur la saisie illégale de l'hôtel Little Petra Available in the following languages:

"Priez pour la paix de Jérusalem : "Que prospèrent ceux qui t'aiment. Que la paix soit dans tes murs, et la sécurité dans tes tours." (Psaume 122:6-7)

La saisie de l'hôtel Little Petra par le groupe extrémiste radical Ateret Cohanim constitue une menace pour la pérennité d'un quartier chrétien à Jérusalem et, en définitive, pour la coexistence pacifique des communautés de cette ville. Les Chefs d'Églises ont à plusieurs reprises mis en garde contre les actions illégitimes des extrémistes, qui ont suivi un modèle d'intimidation et de violence.

En occupant l'hôtel Little Petra, propriété de l'Eglise orthodoxe grecque, Ateret Cohanim a commis des actes criminels d'effraction et d'intrusion. Ils agissent comme s'ils étaient au-dessus de la loi, sans craindre les conséquences.

Cette question ne concerne pas les propriétés individuelles, mais l'ensemble du caractère de Jérusalem, y compris le quartier chrétien. L'hôtel Little Petra se trouve sur le chemin de pèlerinage des millions de chrétiens qui visitent Jérusalem chaque année. Il représente l'héritage chrétien et témoigne de notre existence même dans ce lieu.

Des groupes extrémistes radicaux israéliens comme Ateret Cohanim ciblent et détournent déjà notre chère vieille ville de Jérusalem et imposent leur programme illégitime et dangereux à tous. Nous refusons cela et nous disons : cela conduira à de l'instabilité et de la tension au moment où tous essaient de les désamorcer et d'établir la confiance, de construire vers la justice et la paix. Les actes de coercition et de violence ne peuvent conduire à la paix.

Les Patriarches et Chefs des Eglises locales de Jérusalem