Douze adolescents du Vicariat Saint-Jacques reçoivent le sacrement de Confirmation

Publié le: June 05 Wed, 2019

Jérusalem – Douze adolescents du Vicariat Saint-Jacques, dédié aux catholiques hébréophones, ont reçu le sacrement de confirmation lors d’une émouvante et belle célébration, le samedi 1er juin 2019.

Quatre jeunes filles et huit garçons, tous de langue hébraïque, nés en Israël de parents venus en Israël pour trouver du travail et gagner leur vie ici, se sont placés en ligne devant l’autel pour recevoir l’onction d’huile des mains du Père Rafic Nahra, Vicaire Patriarcal Latin, responsable du Vicariat Saint Jacques des catholiques hébréophones et du Vicariat des migrants et demandeurs d’asile. L’excitation et l’émotion étaient visibles sur les visages de ceux qui recevaient le sacrement après s’être préparés pour ce moment pendant une année entière. La célébration a eu lieu au monastère de Ratisbonne, où les enfants d’origine philippine se réunissent chaque samedi pour des cours de catéchèse et des jeux. Les séminaristes salésiens dirigent le centre et organisent les activités.

Le Père David Neuhaus a préparé les candidats à cet événement et a célébré la messe pendant laquelle ils ont reçu le sacrement. La préparation comprenait non seulement l’étude de la Bible, de la tradition et l’étude des racines de la foi chrétienne, mais aussi un débat permanent sur l’identité de ces enfants, une identité fondée sur leur foi chrétienne vécue au quotidien dans la société israélienne juive et hébraïque et leurs origines dans les familles de travailleurs migrants philippines.

Dans son homélie, le Père Rafic a rappelé aux enfants le rôle de l’Esprit Saint dans leur vie future et leur mission de témoins dans la société où ils vivent. Il a exprimé l’espoir que l’Esprit Saint les remplisse de tous ses dons et qu’ils continuent leur chemin avec le Christ. En effet, la confirmation n’est pas la fin d’un voyage, mais plutôt son tout début. Dans sa prière avant de donner le sacrement, le père Rafic a été rejoint par les autres prêtres qui concélébraient, le Père David, le Père Roman, responsable de la kehillah de Jérusalem, le Père Benny, responsable du Centre Sainte-Rachel, les Pères Matthieu et Eric, prêtres salésiens ainsi que le Père Sandro.

A la fin de la cérémonie, les jeunes, avec leurs parrains, leurs parents, les membres de leur famille, leurs amis, les membres des communautés philippines et hébraïques, se sont rendus au Centre Sainte-Rachel où les mères avaient préparé une somptueuse fête pour continuer à célébrer dans la joie cette journée spéciale dans la vie de leurs enfants.

Source : Catholic.co