Fête des saint apôtres Pierre et Paul à Saint Pierre-en-Gallicante

Par: Geoffroy Poirier-Coutansais/LPJ - Publié le: July 02 Thu, 2020

Fête des saint apôtres Pierre et Paul à Saint Pierre-en-Gallicante Available in the following languages:

JERUSALEM – Le Dimanche 28 juin, veille de la Solennité de Saint Pierre et Saint Paul, les Augustins et Oblates de l'Assomption ont invité, comme le veut la tradition, les communautés religieuses et quelques fidèles à venir célébrer les premières vêpres sur le site de Saint Pierre-en-Gallicante. Présidée par Mgr Pierbattista Pizzaballa, Administrateur Apostolique du Patriarcat latin, la cérémonie a été l’occasion cette année de fêter l’envoi en mission du Père Jean-Daniel Gullung, qui quitte la Terre Sainte après y avoir servi neuf ans comme supérieur de la communauté des Assomptionnistes et recteur du Lieu Saint.

Comme chaque année, les religieux et fidèles ont répondu à l’invitation de la communauté assomptionniste et des Sœurs Oblates de l’Assomption à venir célébrer la fête des saints apôtres Pierre et Paul à Saint Pierre-en-Gallicante. Réunis aux pieds de l’escalier saint, où s’est ouvert la cérémonie, les invités ont ensuite gravis les marches, s’arrêtant à la première station pour une lecture de l’Evangile sur le site du reniement de Pierre, avant de se diriger vers l'oratoire, suivant les pas des Augustins et Oblates de l'Assomption, de Mgr Pizzaballa, de Mgr Leopoldo Girelli, Nonce apostolique en Israël et délégué apostolique pour la Palestine, du P. Rafic Nahra, Vicaire patriarcal pour les catholiques de langue hébraïque, de Mgr Jules-Joseph Zerey, Vicaire patriarcal émérite grec melkite catholique, ainsi que de Mgr Yaser Al-Ayyash, Vicaire patriarcal grec melkite catholique. Le Consul général de France, M. René Troccaz, était également présent, accompagné de son conseiller aux Affaires religieuses, le Père Luc Pareydt.

Dans une allocution à caractère théologique, Mgr Pizzaballa s’est lancé dans un premier temps dans une comparaison entre les figures de Barabbas et Jésus, en montrant ce qui les rapproche, le titre messianique qu’ils partagent - le sens étymologique du cognomen ou surnom de Barabbas est « fils du père » -  malgré les motivations diamétralement opposées qui étaient les leurs et les choix totalement différents qu’ils ont faits. « Barabbas est l’opposé de l’idée du messianisme que l’on se fait en regardant le Christ » a souligné Mgr Pizzaballa.  Dans un second temps il a confronté les personnages Judas et de Pierre, évoquant la similitude de leur parcours - la trahison dont ils se sont rendu coupable et la déception qu’ils ont provoqué - la différence résidant dans l’attitude de Pierre devant le regard de Jésus. Pierre accepte le regard du Christ sur lui, un regard bienveillant que le Seigneur pose sur chacun de nous malgré nos faiblesses et nos renoncements ; il reconnait sa faute et accepte, en toute humilité, de se regarder en profondeur et de se relever. « Diriger une communauté n’exige pas d’être parfait mais d’accepter le regard de Jésus sur nous, sur nos faiblesses » a rappelé l’Administrateur Apostolique.

A l'issue des vêpres, le Père Jean-Daniel Gullung, supérieur de la communauté des Assomptionnistes et recteur de Saint Pierre-en-Gallicante, a été envoyé en mission par Mgr Pizzaballa. L'Administrateur Apostolique s'est exprimé sur les neuf années de service du Père Jean-Daniel en Terre Sainte, avant d'évoquer brièvement la nouvelle mission qui l'attend au sein de la communauté assomptionniste d'Albertville, en Savoie, auprès des Pères et Frères âgés. « Suivre les pères anciens, c’est une belle mission, car on se prépare tous pour le grand départ, et accompagner les frères âgés me rappelle notre condition à tous qui nous préparons à cela » a souligné Mgr Pizzaballa.

A la fin de la célébration, les invités ont tous été conviés à partager un buffet dinatoire. L'occasion pour ceux qui ont travaillé avec le P. Jean Daniel de le remercier pour toutes ces années au service de la Terre Sainte.