La 70ème réunion annuelle de la CELRA s'est terminée

Par: Filippo De Grazia - Publié le: February 24 Mon, 2020

La 70ème réunion annuelle de la CELRA s'est terminée Available in the following languages:

 

ROME - La 70 ème Assemblée plénière de la Conférence épiscopale latine des régions arabes s'est tenue du 17 au 20 février à l'Institut Maria S.S. Bambina à Rome. Sous la direction Mgr Pierbattista Pizzaballa, Administrateur Apostolique du Patriarcat latin, les évêques des régions arabes ont abordé plusieurs thèmes, parmi lesquels figuraient le document "Fraternité humaine", l'exhortation "Querida Amazonia", la proposition d'une JMJ des régions arabes et l'approbation de la mise à jour des textes liturgiques en arabe.

 

La réunion s'est ouverte dans l'après-midi du lundi 17 avec un moment de partage positif, au cours duquel chacun des treize membres a présenté un aperçu de la situation sociale et pastorale de son pays et de son diocèse.

 

Le lendemain matin, les évêques de la CELRA ont débuté la journée à Santa Marta par une messe présidée par le Pape François, à l'issue de laquelle tous ont pu saluer le Souverain Pontife et échanger quelques mots avec lui.

 

L'ouverture des débats a porté sur le contenu de la récente Exhortation apostolique post-synodale "Querida Amazonia" du pape François, et sur les quatre rêves qu'il a exprimés dans ce document1. La session a été présidée par le Cardinal Micheal Czerny, Sous-secrétaire de la section des migrants et des réfugiés du service du développement humain intégral.

 

Le prochain sujet à l'ordre du jour, présenté par Mgr Pierbattista Pizzaballa, était l'analyse des lignes directrices pour l'application concrète du Motu proprio Vos estis lux mundi, qui contient les règles de procédure pour lutter contre le phénomène des abus dans l'Église.

 

Dans l'après-midi, le Cardinal Guixot, président du Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux et commissaire du discours, a expliqué aux personnes présentes le caractère révolutionnaire du document sur la fraternité humaine pour la paix mondiale et la convivialité commune, qui est entré dans sa phase délicate de « réception ». Ce document a été signé par le pape François et le Grand Imam d'Al-Azhar, Muḥammad Aḥmad Al-Tayeb, il y a un an, dans le cadre de la visite apostolique de Sa Sainteté aux Émirats arabes unis. Comme ce document aspire à avoir une portée universelle, sa réception influencera les futures relations sociales, politiques et religieuses au niveau mondial.

 

Mercredi, les sujets à l'ordre du jour ont pris un caractère plus local, avec des questions concernant spécifiquement le Moyen-Orient. La première partie de la journée a ainsi été consacré à une Journée Mondiale de la Jeunesse qui impliquerait uniquement des jeunes des régions arabes, afin d'encourager la participation plus massive de ces derniers selon des critères de proximité. La Jordanie a été proposée comme pays d'accueil des jeunes chrétiens du Moyen-Orient, pour une rencontre qui portera le nom de JMJRA (Journée mondiale de la jeunesse des régions arabes).

Après le déjeuner, les évêques ont été invités à donner un nouvel avis sur la mise à jour linguistique des textes liturgiques en arabe.

Par la suite, le Cardinal Beniamino Stella et S.E. José Rodriguez Carballo ont évoqué la relation parfois très délicate entre l'Ordinaire local, les prêtres diocésains et les religieux, concluant qu'elle devrait être inspirée par des principes de respect mutuel, où l'évêque est appelé à accepter et à accueillir les communautés religieuses tandis que ces dernières sont tenues de coopérer loyalement avec leur évêque.

 

Dans la soirée, les évêques ont reçu la visite de bienvenue de six prêtres du Patriarcat latin qui vivent à Rome pour étudier ou travailler. Parmi eux se trouvent également Mgr Khaled Akhasheh, engagé au Vatican au sein du Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux, et le père Humam Khzouz, récemment diplômé.

 

Mgr Pizzaballa a dû ensuite quitter les travaux de l'assemblée pour se rendre à Bari et participer à la rencontre des frontières méditerranéennes de la Paix.

 

Le lendemain, Son Eminence le Cardinal Lorenzo Baldisseri a abordé le thème de la "Synodalité dans la pratique de l'Église", appelant à surmonter toute forme d'individualisme et d'autoritarisme clérical, se prononçant en faveur d'une collaboration plus intime et plus efficace à tous les niveaux, de la paroisse au diocèse, l’objectif étant de travailler " en Eglise ".

La deuxième session de la matinée a été présidée par S.E. Paul Richard Gallagher, Secrétaire pour les relations avec les Etats, qui a fait le point sur la dynamique diplomatique du Saint-Siège.

 

La réunion s'est terminée dans l'après-midi du jeudi 20, par une série de discussions au cours desquelles divers sujets ont été abordés : le Congrès eucharistique international à Budapest, qui se tiendra en septembre de cette année ; la prochaine réunion du Pacte mondial pour l'éducation à Rome, ou encore la proposition de l'épiscopat polonais d'inclure Saint Jean-Paul II parmi les docteurs de l'Eglise. A l’issue de ces discussions, le Liban a été désigné comme pays hôte de la prochaine CELRA en février 2021.

 

Mgr Camillo Ballin, vicaire apostolique d'Arabie septentrionale n'a pas pu être présent en raison d’une situation qui, nous l'espérons, sera résolue dans un bref délai.

 

Membres de CELRA 2020

 

Père Elijah E. ABD ELMALAK, Administrateur Apostolique du Vicariat d'Alexandrie, Égypte

Père Hanna KALDANI, Vicaire patriarcal latin pour Israël

Père Rafic NAHRA, Vicaire patriarcal pour la communauté catholique de langue hébraïque, les migrants et les demandeurs d'asile

Père Pietro FELET, SCJ, Secrétaire du CELRA

S.E. Mgr Pierbattista PIZZABALLA, ofm, Administrateur Apostolique du Patriarcat latin de Jérusalem

S.E. Mgr Paul HINDER, ofm. Cap, Vicaire apostolique d'Arabie méridionale

S.E. Mgr Giacinto-Boulos MARCUZZO, Vicaire patriarcal latin pour Jérusalem et la Palestine

S.E. Mgr William SHOMALI, Vicaire du patriarcat latin pour la Jordanie

S.E. Mgr Jean B. SLEIMAN, OCD, archevêque de Bagdad

S.E. Mgr Cesar ESSAYAN, ofm. Conv., Vicaire apostolique de Beyrouth

S.E. Mgr Georges ABOU KHAZEN, ofm, Vicaire apostolique d'Alep

Père Jerzy KRAJ, OFM, Vicaire patriarcal latin pour Chypre

S.E. Mgr Giorgio BERTIN, ofm, administrateur apostolique de Mogadiscio

 


1 Voir p. 5 du document "Exhortation apostolique post-synodale "Querida Amazonia" du Pape François. "Je rêve d'une Amazonie qui lutte pour les droits des plus pauvres, des peuples originels, des derniers, où leur voix est entendue et leur dignité est promue. Je rêve d'une Amazonie qui défende la richesse culturelle qui la distingue, où la beauté humaine brille sous tant de formes différentes. Je rêve d'une Amazonie qui garde jalousement l'irrésistible beauté naturelle qui l'orne, la vie débordante qui remplit ses rivières et ses forêts. Je rêve de communautés chrétiennes capables de s'engager et de s'incarner en Amazonie, au point de donner à l'Eglise de nouveaux visages aux traits amazoniens.