Journée portes ouvertes à la Maison d’Abraham

Par: Cécile Leca/ lpj.org - Publié le: July 04 Mon, 2022

Journée portes ouvertes à la Maison d’Abraham Available in the following languages:

JERUSALEM – En partenariat avec AWC (Al Thouri Women's Center), une association qui vise à soutenir l’éducation, l’émancipation et la responsabilisation des femmes dans la société, la Maison d’Abraham a organisé ce samedi 2 juillet une journée portes ouvertes pour les femmes et les familles, afin de faire connaître le programme de l’association dans les quartiers environnants.

Pour l’année 2022-2023, AWC projette en effet de mettre en place des activités hebdomadaires au sein de la Maison d’Abraham, une maison de pèlerins chrétienne rattachée à Caritas France à l'initiative du Pape Paul VI, plus proche de la vieille ville de Jérusalem qu’Abu Tor (où l’association est déjà installée). « Pouvoir organiser des ateliers ici chaque semaine nous permettra de toucher des femmes qui vivent dans les quartiers environnants, souvent pauvres et où la vie n’y est pas facile, » explique une des responsables de l’association. « Cette journée portes ouvertes a pour but de faire connaître la mise en place de ces activités. »

Pour attirer les femmes et les familles, le personnel de la Maison d’Abraham et de AWC a donc déployé les grands moyens ; jeux pour les enfants, ventes de gâteaux, spectacles… Le succès est au rendez-vous ; de 10h à 19h, la cour de la Maison ne désemplit pas. « C’est la première fois que je découvre ce lieu, » témoigne une jeune femme habitante du quartier de Silwan. « Chez nous, mes enfants n’ont pas l’espace pour sortir jouer dehors ou se retrouver entre amis ; pouvoir venir ici est donc une vraie chance pour eux. »

D’autres, habituées de la Maison, sont contentes d’apprendre que le lieu accueillera désormais les activités organisées par l’association AWC. « Aller jusqu’à Abu Tor est trop compliqué pour moi. Le bus coûte cher, je n’ai pas de voiture… Savoir que je pourrai participer malgré tout aux ateliers grâce à ce partenariat est vraiment une bonne chose. »

A partir de septembre, AWC proposera ainsi des ateliers d’émancipation et de sensibilisation pour toutes, en échange d’une contribution à la hauteur des moyens de chacune, afin de garantir un engagement de la part des participantes – surtout pour les programmes conçus sur le long terme. Ces ateliers, hebdomadaires, seront organisés au sein de la Maison d’Abraham, qui de son côté cherche à développer ses activités sociales sur tous les fronts. Ainsi, outre l’accueil de pèlerins en situation difficile et le partenariat avec AWC, qu’ils espèrent faire durer, Bernard et Sylvie Thibaud, les responsables de la maison, songent déjà à d’autres initiatives : sensibilisation à l’écologie, camps d’été pour les jeunes… « La Maison d’Abraham est un lieu avec le potentiel de devenir plus qu’une simple maison d’accueil, » martèle Sylvie Thibaud. « Il nous faut penser aux autres projets que nous pourrions développer. »