La Maison d’Abraham accueille musulmans et chrétiens pour partager le repas traditionnel de l’iftar

Publié le: May 23 Thu, 2019

La Maison d’Abraham accueille musulmans et chrétiens pour partager le repas traditionnel de l’iftar Available in the following languages:

JERUSALEM – Mercredi 22 Mai 2019, pour la cinquième année consécutive, musulmans et chrétiens se sont réunis à la Maison d’Abraham à l’Est de Jérusalem pour partager un iftar, repas qui marque la rupture du jeûne les soirs de Ramadan.

 

Fondée en 1964 par Mgr Jean Rodhain à la demande du Pape Paul VI, la Maison d’Abraham est un lieu d’accueil tenu par le Secours Catholique – Caritas France pour pèlerins et locaux situé au cœur du quartier de Ras Al Amud à l’Est de Jérusalem.

Mercredi soir, une soixantaine de musulmans et chrétiens comprenant des autorités civiles et religieuses musulmanes ainsi que des représentants de l’Eglise de Jérusalem ont partagé, en communion le traditionnel repas de l’iftar.

L’iftar désigne le repas festif partagé par les musulmans les soirs de Ramadan, après le coucher du soleil, soit à 19h40 ce mercredi. Un moment de joie comme en témoignent l’effervescence présente dans les rues de Ras Al Amud ainsi qu’au sein de la Maison d’Abraham.

Cette année, le Patriarcat latin de Jérusalem, qui a organisé cette soirée en coopération avec la Maison d’Abraham, était représenté par Mgr Pierbattista Pizzaballa, Administrateur Apostolique du Patriarcat latin de Jérusalem.

Étaient de plus présents S.B. Michel Sabbah, Patriarche émérite latin de Jérusalem, Mgr Leopoldo Girelli, Nonce Apostolique en Israël et délégué pour Jérusalem, Mgr Giacinto-Boulos Marcuzzo, Vicaire Patriarcal latin pour Jérusalem et la Palestine, Mgr Munib Younan, Evêque émérite de l’Église Luthérienne, Mgr Pierre Melki, Exarque Patriarcal de Jérusalem et de Terre Sainte pour l’Eglise Syro-Catholique, le P. Guy Tardivy.

À la fin du repas, Mme Cécile Roy, directrice de la Maison d’Abraham ainsi que les différents représentants des deux communautés présentes furent chaleureusement remerciés pour leur engagement et ont souligné à plusieurs reprises l’importance de cet évènement qui permet de renforcer et de renouveler leur attachement mutuel.

Irénée Julien-Laferrière