Le Nonce Apostolique Leopoldo Girelli fait son entrée solennelle au Saint Sépulcre

Publié le: December 14 Thu, 2017

Le Nonce Apostolique Leopoldo Girelli fait son entrée solennelle au Saint Sépulcre Available in the following languages:

JERUSALEM – Le jeudi 14 décembre 2017, S.E Mgr Leopoldo Girelli, délégué apostolique pour Jérusalem et la Palestine et Nonce apostolique pour Israël et Chypre, a fait son entrée solennelle dans la basilique du Saint-Sépulcre et a présenté ses lettres de créance à l’Assemblée des Ordinaires catholiques de Terre Sainte.

C’est à la Porte de Jaffa que les différents évêques, prêtres, religieux et religieuses, les consuls généraux et les fidèles ont accueilli Mgr Leopoldo Girelli, nouveau représentant pontifical en Terre Sainte. Après quelques brèves salutations, la procession est partie vers le Saint-Sépulcre accompagnée par le martèlement des bâtons des Kawas. Entouré par les différents Chefs d’Églises, le Nonce a accueilli la foule et a fait son chemin dans les rues de la Vieille Ville précédé par le Patriarcat latin et les prêtres et séminaristes franciscains.

Une fois au Saint-Sépulcre, le Custode de Terre Sainte, Francesco Patton, a accueilli le Nonce à Jérusalem devant la pierre d’onction, le « cœur de la Terre Sainte », qui est aimé de tous les peuples de différentes confessions.

Dans son discours, le Custode a invoqué « la sagesse et la prudence » pour Mgr Girelli dans son service diplomatique en Terre Sainte : deux qualités nécessaires pour mener à bien une « rencontre entre les peuples et les nations ».

Mgr Pierbattista Pizzaballa, Administrateur Apostolique du Patriarcat latin, a quant à lui partagé une réflexion sur l’importance d’une telle entrée au Saint-Sépulcre avant de prendre de nouvelles fonctions. « Nous venons ici pour nous rendre compte de ce que nous sommes, a dit l’archevêque, pour voir le tombeau vide et croire, afin de rendre témoignage et proclamer que Jésus est le Seigneur ». Il a ajouté : « Nous venons ici aussi pour demander au Seigneur de nous inspirer, de protéger notre mission et pour Lui présenter nos intentions non résolues … surtout ces jours-ci, où la violence et les malentendus semblent prévaloir de nouveau, où les communautés refusent de reconnaître les droits de l’autre et où le caractère sacré des Lieux des Écritures les transforment en sources de division et non en lieux de prière pour tous les peuples. »

Le Nonce alors, devant l’édicule rénové, a remercié les évêques, les vicaires, les différentes communautés chrétiennes, les consuls généraux et tous ceux qui ont assisté à la cérémonie. Il a également exprimé ses chaleureux sentiments aux « frères et sœurs des religions musulmanes et juives en Terre Sainte, souhaitant pour et avec eux de nombreuses années de compréhension mutuelle et de dialogue ».

La cérémonie s’est achevée par la présentation des lettres de créance à Mgr George Bacouni, Pro-président de l’Assemblée des Ordinaires catholiques de Terre Sainte.

Le 29 novembre dernier, Mgr Girelli, aux côtés de quatre autres ambassadeurs nouvellement nommés en Israël, avait présenté ses lettres de créance au président israélien Reuven Rivilin. La cérémonie avait été l’occasion pour le nouveau Nonce de transmettre les bénédictions du Pape François et de mettre l’accent sur la volonté du Saint-Siège d’œuvrer pour le dialogue, la tolérance et la compréhension mutuelle.

Désigné comme représentant pontifical en Terre Sainte en septembre dernier, Mgr Girelli a succédé à Mgr Giuseppe Lazzarotto qui a servi comme nonce en Terre Sainte de 2012 à 2017.

Saher Kawas