Le nonce apostolique Mgr Adolfo Yllana fait son entrée solennelle au Saint-Sépulcre

Par: Layal Hazboun/ lpj.org - Publié le: October 01 Fri, 2021

Le nonce apostolique Mgr Adolfo Yllana fait son entrée solennelle au Saint-Sépulcre Available in the following languages:

JERUSALEM - Le jeudi 30 septembre 2021, S.E. Mgr Adolfo Tito Yllana, nonce apostolique en Israël et à Chypre, et délégué apostolique à Jérusalem et en Palestine, a fait son entrée solennelle dans la basilique du Saint Sépulcre. 

Les chefs d'Églises, les évêques, les prêtres et les consuls généraux M. Alfonso Lucini Mateo, consul général d'Espagne à Jérusalem, M. Wilfried Preffer, consul général de Belgique à Jérusalem, M. René Troccaz, consul général de France à Jérusalem, et M. Giuseppe Fedele, consul général d'Italie à Jérusalem ont d'abord accueilli Mgr Adolfo Yllana, nouveau représentant pontifical en Terre Sainte, au Patriarcat latin de Jérusalem.

Après l'échange des salutations, la procession vers le Saint Sépulcre a commencé. Passant par la Porte de Jaffa, puis à travers les rues et les ruelles de la Vieille Ville, le nouveau Nonce apostolique a marché au milieu de la foule accueillante, entouré de chefs d'Églises, de prêtres et de séminaristes du Patriarcat latin et des Franciscains, de religieux et de religieuses, et de fidèles.

À son arrivée à l'église du Saint-Sépulcre, le Nonce a été salué par les représentants de l'Église grecque orthodoxe, de l'Église arménienne et des Franciscains. 

Le Père Francesco Patton, custode de Terre Sainte, a souhaité la bienvenue au nouveau Nonce à Jérusalem, "le cœur de la Terre Sainte", devant la pierre de l'Onction. Il a évoqué la particularité de l'église du Saint-Sépulcre, où l'on a assisté ces dernières années à une intensification du dialogue et de la coopération, et où "Latins, Grecs et Arméniens célèbrent régulièrement le mystère pascal dans l'Eucharistie". Il a ajouté, s'adressant à Mgr Yllana : "C'est ce don de sagesse, de charité et de prudence que nous invoquons pour vous, dans votre service diplomatique sur cette terre, dans les pays qui relèvent de votre mandat, et dans cette ville ; un service diplomatique que vous exercerez en représentant le Saint-Siège ici et notre Saint-Père le pape François".

Autour de l'édicule, Sa Béatitude Pierbattista Pizzaballa, Patriarche latin de Jérusalem, a évoqué l'importance historique de l'Église de Jérusalem en tant que témoin de la mémoire de la mort et de la résurrection du Christ, en évoquant les conditions politiques et sociales difficiles que connaît la ville de Jérusalem : "Cela rappelle à notre Église que le fait de s'incliner ici, en ce lieu, pour sauvegarder la mémoire de la mort et de la résurrection du Christ, doit ensuite nous amener à nous pencher sur les besoins de cette terre et de ses habitants. Et tout comme les femmes de l'Évangile sont venues ici pour verser du baume et de l'huile sur les plaies du corps transpercé de Jésus, nous sommes également appelés à verser le baume de l'espoir et l'huile de la miséricorde dans la vie de nos communautés. "

À la fin de son discours, le Patriarche s'est adressé au nouveau nonce, en disant : "L'Église catholique de Terre sainte, l'Église mère de Jérusalem, aussi riche en initiatives et vibrante de vie soit-elle, n'est pas complète sans la présence de Pierre, que tu rends présent parmi nous."

Pour sa part, l'archevêque Adolfo Yllana a salué tous les chefs d'Églises, les évêques, les vicaires, les prêtres et les consuls généraux, exprimant sa joie et sa gratitude de se trouver en ce lieu saint, "le lieu où notre Divin Maître, notre Pasteur et Seigneur, a accompli son mystère pascal". S.E. a ajouté : "En tant qu'enfants nés de l'amour librement offert et révélé en ce lieu saint, puissions-nous vraiment nous efforcer de récolter les fruits de ce seul grain de l'immense amour jailli d'ici, afin que règne parmi tous une paix authentique liée par la justice, que Lui seul peut donner, car le "Christ lui-même" ressuscité est notre paix" (Eph. 2, 14)."

Le 14 septembre, Mgr Yllana, ainsi que cinq autres ambassadeurs nouvellement nommés en Israël, ont présenté leurs lettres de créance au président israélien Isaac Herzog, qui a exprimé qu'il avait suivi avec grand intérêt les discours du pape François, le saluant comme une "voix très importante".

Le 3 juin 2021, Sa Sainteté le pape François a nommé S.E. l'archevêque Adolfo Yllana, nouveau nonce apostolique en Israël et à Chypre et délégué apostolique à Jérusalem et en Palestine, succédant à l'archevêque Leopoldo Girelli, nonce en Terre Sainte de 2017 à 2021.