Le P. Bader célèbre sa première messe en tant que nouveau curé de l'église du Sacré-Cœur de Jésus

Par: Mounir Bayouk/ abouna.org - Publié le: August 03 Mon, 2020

Le samedi 1er août, le père Rif'at Bader a célébré sa première messe en tant que nouveau curé de la paroisse du Sacré-Cœur de Jésus à Tla' Al-'Ali/ Amman-Ouest. La célébration eucharistique a été concélébrée par le prêtre auxiliaire, le père Simon Hijazin, en présence du Vicaire du Patriarcat latin pour la Jordanie, Mgr William Shomali, du Chargé d'Affaires de la Nonciature Apostolique à Amman, Mgr Mauro Lalli, du Père Akram Musharbash, et d'un grand nombre de paroissiens.

Après la lecture de l'Evangile, le père Bader s'est adressé aux paroissiens en leur disant : "J'ai l'honneur de me présenter devant vous aujourd'hui en tant que nouveau curé de la paroisse du Sacré-Cœur de Jésus, accompagné de mon frère le père Simon Hijazin de la paroisse du Sacré-Cœur de Jésus à Na'our. Je tiens à remercier le vicaire du Patriarcat latin pour la Jordanie, Mgr William Shomali, et la famille élargie du Patriarcat latin de leur confiance indéfectible dans nos prêtres bien-aimés".

Le nouveau curé de la paroisse a souligné que ce qui caractérise ce Sacré-Cœur de Jésus est sa compassion, là où le texte de la Bible dit : "Le Seigneur Jésus a montré de la compassion envers les foules affamées. Son cœur est compatissant. Cette compassion signifie que le Seigneur Jésus a été fortement ému".

Récitant l'Evangile du jour, il ajouta: Le soir approchant, les disciples sont venus à lui et ont dit : "C'est un endroit reculé, et il se fait déjà tard. Renvoie la foule, afin qu'elle puisse se rendre dans les villages et s'acheter de la nourriture." Jésus leur répondit : "Ils n'ont pas besoin de partir. Tu leur donneras à manger." "Nous n'avons ici que cinq pains et deux poissons", répondirent-ils. "Apportez-les-moi ici", dit-il. Et il demanda aux gens de s'asseoir sur l'herbe. Il prit les cinq pains et les deux poissons et, levant les yeux vers le ciel, il rendit grâce et rompit les pains. Puis il les donna aux disciples, et les disciples les donnèrent au peuple. Ils mangèrent tous et furent rassasiés, et les disciples ramassèrent douze paniers pleins de morceaux cassés qui restaient".

Le père Bader a précisé dans sa première homélie : "Le père Simon et moi-même sommes impatients de vous servir dans cette paroisse, conformément à ce que dit Saint Paul dans la première lecture de la Bible : "Rien ne nous sépare de l'amour du Seigneur Jésus-Christ". Nous le répétons dans l'église du Sacré-Cœur de Jésus, symbole de l'amour pur. Pourtant, notre peuple, nos jeunes, sont confrontés à plusieurs défis qui nous séparent de l'amour authentique et pur du Seigneur Jésus-Christ".

Et poursuivant : "Nous répétons ce qu'a dit Saint Paul : "Qui nous séparera de l'amour du Christ ? Les troubles, les difficultés, la persécution, la famine, la nudité, le danger, l'épée... "Ni la maladie, ni la pandémie, ni l'ordinateur, ni quoi que ce soit, ni même facebook ne peuvent nous séparer de l'amour du Seigneur Jésus-Christ. Nous adhérons au fait que nous sommes une seule et même famille, à un moment où les prêtres, les religieuses et les fidèles expriment leur solidarité envers chaque personne dans le besoin au sein de cette paroisse, en particulier ceux qui cherchent de l'aide et de l'encouragement, rendant visite aux malades avec un amour sincère afin que nous puissions former une seule et même famille cohérente. Qu'est-ce qui nous unit ? C'est notre amour commun pour le Sacré-Cœur du Seigneur Jésus. Élevons nos voix avec l'Apôtre Saint Paul et le jour "Qui nous sépare de l'amour du Christ ? Ensemble, nous disons : Rien ne nous séparera de l'amour du Christ ! ”

Le père Bader a également transmis ses voeux à la famille jordanienne élargie, à Sa Majesté le Roi Abdullah II à l'occasion de l'Aïd Al-Adha, ainsi qu'aux services de sécurité et de santé pour leurs implications en ces jours difficiles. Il a également remercié la famille Imseeh pour la construction de cette église il y a 20 ans, et a rendu hommage à tous ceux qui ont fait des dons et déployé des efforts au service de l'Eglise.

Mgr William Shomali a également prononcé un discours dans lequel il a exprimé sa joie de participer à la première messe célébrée par le nouveau curé, le père Rif'at Bader, et son auxiliaire, le père Simon Hijazin. Il a salué le sermon du Père Bader "plein d'énergie pour servir ces chers paroissiens ". Il a également souhaité aux deux prêtres de réussir dans leur nouvelle mission.

Le 7 juillet dernier, l’Administrateur Apostolique du Patriarcat latin, Mgr Pierbattista Pizzaballa a dévoilé les nouvelles affectations des prêtres au Patriarcat latin de Jérusalem pour l'année 2020-2021, lesquelles doivent prendre effet le 15 août 2020.