Le patriarche Pizzaballa célèbre la messe du pèlerinage au lieu du baptême

Par: abouna.org - Publié le: January 14 Thu, 2021

Le patriarche Pizzaballa célèbre la messe du pèlerinage au lieu du baptême Available in the following languages:

JORDANIE - Le samedi 9 janvier, c’est tenu le pèlerinage national des Églises catholiques de Jordanie sur le site du baptême du Seigneur Jésus-Christ, présidé par le patriarche latin de Jérusalem, sa Béatitude le patriarche Pierbattista Pizzaballa.

À son arrivée sur le site du baptême, le patriarche Pizzaballa et sa délégation ont été accueilli par Nayef Al-Fayez, le ministre du Tourisme et des Antiquités.

Puis, au cours de la conférence de presse du Catholic Center for Studies and Media (CCSM), le Dr Rif’at Bader, directeur du CCSM, a accueilli en Jordanie le nouveau patriarche latin de Jérusalem, qui effectue actuellement une visite officielle et pastorale. C'est sa première visite depuis sa nomination par Sa Sainteté le Pape François en octobre dernier en tant que 10e patriarche de l'Église latine en Terre Sainte, qui englobe la Jordanie, la Palestine, la Galilée et Chypre.

Fr. Bader a déclaré : « Cette année marque le 21e anniversaire du début du pèlerinage chrétien, de l'ère moderne, au site du baptême du Seigneur Jésus-Christ. Comme il coïncide avec une atmosphère exceptionnelle, les organisateurs ont choisi de limiter les célébrations à un nombre restreint de personnes. Cependant, c'est l'occasion de prier pour la fin de la pandémie et ses conséquences et pour que nos conditions de vie, de santé et de bien-être s’améliorent. Prions aussi pour le retour du tourisme religieux, tel qu’il existait avant l’émergence de la pandémie. »

Pour sa part, le patriarche Pierbattista Pizzaballa a exprimé sa joie de célébrer ce 21e anniversaire du pèlerinage chrétien sur le lieu du baptême. Il s’est exprimé ainsi : « Je viens aujourd'hui, comme les autres années, malgré le changement de mon titre. Je viens en tant que patriarche latin de la ville sainte en pèlerinage sur cette terre bénie, la terre de Jordanie et la terre du saint baptême du Christ. Ici, le Seigneur Jésus-Christ s'est tenu, a enseigné et a été baptisé par Jean-Baptiste. Par la suite, ce site est devenu une destination de pèlerinage pour des milliers de croyants, de pèlerins, de visiteurs et de touristes de différentes parties du monde. »

Sa Béatitude a souligné que « le tourisme religieux en 2020 n'était pas normal, il a plutôt touché le fond, et que la pandémie a affecté le secteur du tourisme dans tous ses aspects ». Il espère que cette épreuve prendra bientôt fin et que « cette année sera comme une année de guérison, une année d'ouverture, une année de renouveau et une année de retour à la vie normale, en particulier à Jérusalem, en Palestine et en Jordanie, où le tourisme joue un rôle majeur dans le renforcement de l’économie. » Ainsi, nous verrons le retour à des célébrations rétablies et les Lieux saints accueilleraient à nouveau des milliers de pèlerins comme les années passées.

Ensuite, la procession s'est rendue à l'église du baptême au bord du Jourdain pour célébrer la Sainte Messe. En présence des chefs et représentants des Églises catholiques du Royaume, le Chargé d'Affaires de la nonciature apostolique à Amman Mgr Mauro Lalli, plusieurs évêques et représentants des églises fraternelles, le secrétaire général du ministère du Tourisme et des Antiquités Imad Hijazin, des membres du corps diplomatique, un certain nombre de membres des chambres basse et haute du Parlement, des prêtres, des religieuses, ainsi que des représentants des ecclésiastiques et des institutions touristiques.

Il n'y a pas eu d’ouverture au public, comme c'était le cas chaque année, conformément aux réglementations sanitaires, cependant la cérémonie religieuse a été retransmise en direct sur les réseaux sociaux.

Au cours de la Messe, Sa Béatitude a béni les eaux du Jourdain. Présidant la célébration le patriarche a évoqué lors de son Homélie les significations spirituelles et humaines du baptême du Seigneur Jésus-Christ, qui ont marqué le début de sa mission publique. Il a souligné que les conséquences de la pandémie, qui comprenaient des verrouillages et des difficultés, ne devraient pas amener les fidèles à croire que leur vie resterait affectée par Covid-19. Il a également appelé tous les croyants, dans ce contexte, « à vivre une vie pleinement à l'image du Seigneur Jésus-Christ, à tout moment, et en suivant ce qu'Il a fait à chaque instant ».

Le patriarche Pizzaballa a ajouté : « En ces temps difficiles, nous devons consolider la prière en famille, améliorer nos relations familiales et apprendre l'art de la discipline nécessaire à la maison. Nous nous demandons aussi, chacun selon sa situation, ce que le Seigneur Tout-Puissant exige de nous maintenant. En d'autres termes, l'exigence de grandir en sagesse et en grâce devant Dieu et les hommes. »

Le patriarche Pizzaballa a conclu son homélie en priant pour les malades et pour ceux qui œuvrent pour la préservation de la santé des citoyens sous la direction de Sa Majesté le Roi Abdallah II et de son fils le prince Al Hussein Ben Abdullah II. Il a également imploré Dieu Tout-Puissant de bénir le Jourdain, de garder les hommes à l’abri de tout mal et de tout fléaux, et de mettre fin à cette crise dont l'humanité entière a tiré les leçons.

Les personnes présentes ont dit la prière suivante : "Prions pour notre gardien, notre chef, Sa Majesté le Roi Abdullah II, un homme sage et honorable, un roi avec lequel Dieu chérit sa patrie et son peuple. Que Dieu bénisse ses efforts inlassables pour consolider une culture de paix fondée sur le respect et l'acceptation des autres. Que Dieu perpétue sa bénédiction de sécurité et de sûreté, car c'est un refuge et un soulagement pour tous ceux qui sont dans le besoin et qui recherchent la chaleur et la dignité humaine ».

A l’issue des célébrations, le secrétaire général du Vicariat latin, le père Imad Alamat, a prononcé un discours dans lequel il a salué les efforts des personnels officiels, ecclésiastiques, touristiques et médiatiques qui ont uni leurs forces pour faire de ce pèlerinage chrétien un succès. Il a remercié Son Altesse Royale le Prince Ghazi Ben Mohammad, président du conseil d'administration du site de baptême, et l'administration du site pour leurs efforts constants visant à prendre soin du site et à le développer. Il a également remercié le ministère du tourisme et des antiquités, l'office du tourisme jordanien, l'armée arabe, tous les organismes de sécurité et les médias pour les efforts conjoints afin de faire de cette célébration annuelle un succès.