Les Ordinaires catholiques évoquent le chemin synodal, le ministère du catéchiste et les directives de pastorale œcuménique

Publié le: October 08 Fri, 2021

Les Ordinaires catholiques évoquent le chemin synodal, le ministère du catéchiste et les directives de pastorale œcuménique Available in the following languages:

Réunion plénière A.O.C.T.S.

5-6 octobre 2021

Les Ordinaires Catholiques de Terre Sainte se sont réunis à Nazareth pour leur réunion plénière ordinaire du 5 au 6 octobre 2021, hébergés par la Casa Nova pour les pèlerins, que nous remercions pour son accueil fraternel. Le choix du lieu a été dicté par la célébration de l’année consacrée à saint Joseph et à la famille. Mardi soir, tous les Ordinaires ont assisté à la prière avec les fidèles en remerciant le Seigneur pour les familles unies et heureuses et en implorant le Dieu de miséricorde pour celles qui sont blessées, divisées ou en difficulté.

Le Patriarche Mgr Pierbattista Pizzaballa, Président de l’Assemblée, a adressé un mot de bienvenue au nouveau Nonce et Délégué apostolique ainsi qu’aux nouveaux membres ainsi qu’à ceux présents par zoom. Il a ensuite entamé les travaux de l’Assemblée

1. Les Ordinaires catholiques ont voté à l’unanimité le texte Lignes directrices de pastorale œcuménique. Chaque évêque les présentera à son clergé et aux personnes impliquées dans la pastorale paroissiale, en leur expliquant l’esprit dans lequel ce décret a été préparé. Le dialogue œcuménique lorsqu’il est fondé sur la clarté d’intention et la transparence d’action contribuera à marcher ensemble vers l’unité dans la foi tout en s’inscrivant dans la diversité des traditions ecclésiastiques.

2. Pour une Église synodale : communion, participation et mission est le thème du prochain Synode des évêques qui débutera à Rome les 9 et 10 octobre et sera ouvert dans chaque diocèse le 17 octobre ou dans les jours qui suivent, pour se terminer à Rome en octobre 2023 après avoir traversé la phase diocésaine, nationale et continentale. L’objectif est d’arriver à impliquer et à écouter le plus grand nombre de personnes croyantes ou non, engagées ou en marge, ouvertes au dialogue et à l’accueil apportant des nouveautés de vie ou barricadées derrière leurs propres sécurités.

Afin que tous soient impliqués ; pasteurs, prêtres, consacrés, groupes d’actions catholiques, jeunes et vieux, familles unies ou en difficulté, environnement multi-religieux et multiculturel ; les Ordinaires ont nommé et confié au P. David Neuhaus sj, représentant des religieux au sein de l’Assemblée, la tâche d’organiser le travail et d’être le point de référence pour les personnes qui seront choisies pour accomplir la tâche de « facilitateurs » dans les différents pays (Palestine, Israël, Jordanie, Chypre) et les circonscriptions ecclésiastiques. Le Père Neuhaus sera le porte-parole officiel de l’Assemblée en restant en contact avec la presse et en organisant un site dédié au chemin synodal en Terre Sainte.

Les Ordinaires ont réitéré leur volonté de marcher ensemble et de travailler ensemble. L’ouverture du chemin synodal est fixée au 30 octobre au sanctuaire de Notre-Dame Reine de Palestine pour la région Israël-Palestine, tandis que les Ordinaires de Jordanie et de Chypre se mettront d’accord sur le jour et l’heure qui leur conviennent le mieux.

3. Le ministère du catéchiste. L'enseignement religieux est souvent lié à l'école, et les professeurs de religion ont la liberté de choisir les livres qu'ils veulent, ou d’enseigner sans suivre de méthode particulière. Le service de catéchèse ne doit pas être soumis directement à la direction de l'école, car la paroisse est aussi un lieu de première importance pour la catéchèse. Il faut préparer du matériel catéchétique adapté à tous les âges : enfants, jeunes, enfants chrétiens, préparation aux sacrements, familles, âge adulte, âge mûr.

Il est nécessaire d'avoir un bureau catéchétique avec des personnes préparées et capables de planifier un travail d'envergure, d'animer la formation religieuse des professeurs de religion et de publier les outils nécessaires. En même temps, il faut entamer une réflexion sur la fondation d'une faculté théologique pour les laïcs, et pour d'éventuels candidats au ministère de catéchiste.

4. D’autres informations ont porté sur la présence de la vie consacrée (hommes et femmes), sur la formation du personnel employé dans les institutions catholiques (écoles, hôpitaux, groupes paroissiaux, etc.) effectuée par le Safeguarding Center, souhaité et récemment créé par l’Assemblée.

Décisions de l’A.O.C.T.S.

a- L’Assemblée a élu comme vice-président Mgr Yousef Matta, archevêque melkite et comme membre du Comité épiscopal permanent Mgr Moussa El-Hage, archevêque maronite.

b- L’Assemblée a nommé Secrétaire général du Secrétariat des institutions éducatives chrétiennes de Jérusalem et Palestine, le Père Yacoub Rafidi, directeur général des écoles du Patriarcat latin en Palestine.

c- La prochaine session plénière de l’A.O.C.T.S. aura lieu à Jérusalem les 22 et 23 mars 2022.