Les Supérieures Religieuses de Palestine et de Jérusalem se réunissent à Bethléem

Publié le: November 20 Wed, 2019

Les Supérieures Religieuses de Palestine et de Jérusalem se réunissent à Bethléem Available in the following languages:

BETHLÉEM – Le dimanche 17 novembre s’est tenue à l’Institut Effetà – Paul VI de Bethléem la première rencontre de l’année pastorale conduite par le P. David Neuhaus, S.J. pour les religieuses de l’USRTS rattachées à la Région de Jérusalem et de Palestine.

La rencontre s’inscrit dans le processus de formation continue offerte aux religieuses de notre diocèse. La rencontre du dimanche a été organisée pour les sœurs qui travaillent en Palestine et à Jérusalem, réunies pour le premier des trois temps de formation prévus par l’USRTS dans le cadre de cette année pastorale.

La journée a commencé par la célébration de la Messe, dans la chapelle du Centre l’Effetà – Paul VI qui a accueilli les activités. Le Père Marco Riva, S.C., assistant ecclésiastique de l’USRTS, a présidé l’Eucharistie.

La présidente générale de l’USRTS, Sr Bruna Fasan, a elle aussi participé à la rencontre, aux côtés de Sœur Maestra di Santa Dorotea, ainsi que de la directrice régionale de l’Union, Sœur Amanda del Soccorro Mesa, qui a souhaité la bienvenue aux personnes présentes et a fixé le déroulement des travaux.

Après la messe, les sœurs se sont installées dans une salle très accueillante mise à leur disposition pour écouter le Père David Nehaus, S.J. Après une introduction substantielle sur l’importance du langage que nous utilisons pour nous exprimer, et sur le soin nécessaire dans le choix de certains mots – les mots façonnant des univers (“Words make worlds”) – le Père David Nehaus a voulu en quelque sorte « éclairer » les religieux du monde de l’Église de Terre Sainte, en les aidant, par des questions précises et en insistant avec rigueur, à revoir leurs schémas d’interprétation pour relire, avec le plus de vérité et de précision possible le monde ecclésial complexe propre à la Terre Sainte.

Les futures rencontres serviront à compléter le tableau de la réalité sociale, religieuse et politique de cette région, et porteront sur deux autres grandes réalités de ce diocèse : le judaïsme et l’Islam. L’accent sera donc mis sur les aspects sociaux, politiques et religieux de ces faits. Dans l’après-midi, le P. David a bien voulu répondre aux questions et réagir aux commentaires de l’assemblée qui, de son côté, a montré son intérêt pour toutes les suggestions offertes par l’orateur. Une attitude qui doit permettre à celle-ci d’accomplir sa mission sur cette terre de manière plus consciente.

l’Union des Supérieures Religieuses de Terre Sainte

Filippo De Grazia