Moyen-Orient: la France s'engage en faveur des écoles chrétiennes francophones

Par: Vatican News - Publié le: September 09 Wed, 2020

C’était une promesse faite en janvier dernier par le président Emmanuel Macron alors en déplacement à Jérusalem: un fonds de soutien pour les écoles chrétiennes francophones a vu le jour ce mardi 1er septembre. Dans un communiqué, l’Œuvre d’Orient se réjouit de la concrétisation de cet engagement auquel il s’associe.

Ce fonds d’État, appuyé par l’Œuvre d’Orient, recueillera des financements comme ceux des collectivités territoriales, du mécénat et fondations privées. Sa mission est triple: agir en faveur de la qualité de l’enseignement dans ces établissements scolaires, à travers la formation des enseignants et des cadres ; favoriser le développement de l’environnement francophone grâce à l’envoi de volontaires; améliorer la qualité de l’accueil des élèves et soutenir la scolarisation de ceux dont les familles vivent dans la précarité.

Des premières actions conjointes ont déjà été mises en œuvre au Liban, en Égypte, à Gaza, et en Cisjordanie.

La création de ce fonds par la France, protectrice historique des communautés chrétiennes du Levant, répond à une urgence. Le Moyen-Orient - et le Liban en particulier -, fait face à une crise économique et sociale aux multiples et néfastes conséquences. Au pays du Cèdre, le marasme a franchi un dramatique palier avec la double explosion du 4 août dernier. Les écoles chrétiennes francophones, très fragilisées, jouent leur existence. «Sans aide urgente, le système éducatif s’effondrera. Et cette région perdra cette promesse qu’une autre expérience sociale, citoyenne et politique est possible», avertit l’Œuvre d’Orient qui réaffirme son engagement plein et entier aux côtés de ces établissements.

Au Moyen-Orient, plus de 400 000 élèves -120 000 au Liban- reçoivent aujourd’hui un enseignement en français dans les écoles chrétiennes. La langue de Molière représente un facteur de cohésion entre les élèves qui y sont accueillis, sans aucune discrimination. «Dans ces pays, marqués par la tragique actualité de ces dernières années, la culture française apparaît comme un vecteur de réconciliation mais également d'esprit critique. La francophonie est en effet porteuse de valeurs de liberté, de fraternité, d’égalité et d’une certaine idée de la laïcité», souligne encore l’Œuvre d’Orient.