Pâques 2022 : jeudi saint, la Cène du Seigneur

Par: Cécile Leca/ lpj.org - Publié le: April 14 Thu, 2022

Pâques 2022 : jeudi saint, la Cène du Seigneur Available in the following languages:

JERUSALEM – Premier jour des célébrations de la Semaine sainte, ce jeudi saint 2022, qui célèbre le dernier repas du Christ avec ses apôtres, a été fêté dans une ambiance joyeuse et festive à travers une belle messe au Saint-Sépulcre, suivie d’une Sainte Office dans l’après-midi.

Tout au long de la Semaine sainte, les chrétiens du monde entier commémorent les évènements autour de la Passion, la mort et la résurrection du Christ. Le lundi est traditionnellement associé au miracle du figuier stérile (Marc, 11:12-14 et 11:20-24, Matthieu, 21:18-22), à l’expulsion des marchands du Temple (mentionnée dans les quatre Evangiles) et à la remise en question de l’autorité du Christ par des chefs religieux (bien que l’ordre chronologique de ces évènements ne soit pas indiqué clairement dans les Evangiles. Ce dernier évènement est d’ailleurs souvent également associé au mardi saint).

A noter que si en Occident, le lundi saint compte comme le deuxième jour de la Semaine sainte (après le dimanche des Rameaux), en Orient, il s’agit du troisième, car le samedi est associé au miracle de la résurrection de Lazare (on parle d’ailleurs du « samedi de Lazare »).

Mercredi saint est le jour qui commémore l’épisode biblique de la femme versant du parfum sur les pieds du Christ, durant lequel Jésus raconte ensuite à ses disciples la parabole des débiteurs. Il est suivi de la conspiration de Judas Iscariote avec le Sanhédrin (l’assemblée législative et le tribunal suprême d’Israël), dans le but de livrer le Christ aux autorités du pays.

Dans l’Eglise latine, ces évènements ne sont traditionnellement pas commémorés de façon particulière. Ce n’est qu’à partir du mercredi saint que les célébrations de Pâques débutent réellement, avec les premières vêpres chantées au Saint Sépulcre. Présidées par Mgr Pierbattista Pizzaballa, Patriarche latin de Jérusalem, elles se composent de trois parties distinctes, qui ont pour sujet un passage des Evangiles : Luc 13:31-35, Jean 12:20-36 et Matthieu 26:1-16. Il y a parfois une quatrième partie, sur la trahison de Judas ; cette année, faute de temps (en raison des horaires strictes liées au statu quo), elle n'a pas été célébrée.

Pour le jeudi saint, premier jour du Triduum Pascal, on célèbre la messe "in Coena Domini" ("à la table du Seigneur"), avec la cérémonie du lavement des pieds. Si dans le reste du monde, cette messe s'accompagne de la messe chrismale (lors de laquelle a lieu la bénédiction des huiles des catéchumènes, des malades, et du saint chrême, ainsi que le renouvellement des promesses sacerdotales) à Jérusalem, tout est rassemblée en une unique célébration, au sein de la Basilique du Saint-Sépulcre.

Cette année, au cours de son homélie, Mgr Pizzaballa a demandé aux fidèles et aux religieux du monde entier de "revenir à la communauté", en insistant sur l'importance de la rencontre avec l'Autre. "En tant que ministres de la Parole et des Sacrements et en tant que pasteurs du peuple de Dieu, nous devenons une communauté de foi lorsque nous apprenons à écouter les autres avant de vouloir leur enseigner ; lorsque nous apprenons à connaître la souffrance avant de vouloir apporter aux autres nos propres remèdes tout faits ; lorsque nous apprenons à faire l'expérience du pardon de Dieu sur nous-même avant de l’administrer autour de nous. Et en tant que membres laïcs de l'Eglise, nous devenons des communautés de foi lorsque nous apprenons à collaborer à la mission d'amour du Christ, en ouvrant les yeux sur ce qu’Il accomplit au-delà des frontières de nos familles, de nos amis, de nos valeurs ethniques et culturelles, de nos aspirations sociales et politiques, aussi justes qu'elles puissent nous paraître."

Conclue par une procession autour de la Tombe du Christ, la célébration a été suivie dans l'après-midi par une Sainte Office au Saint-Sépulcre. Le même jour, dans la soirée, l'Heure Sainte a été célébrée à Gethsémani, présidée par le Custode de Terre Sainte, le Pr. Francesco Patton.