Le prince William en visite au Saint-Sépulcre

Publié le: June 28 Thu, 2018

Le prince William en visite au Saint-Sépulcre Available in the following languages:

JERUSALEM – Le prince William s’est rendu ce matin, le jeudi 28 juin 2018, à la basilique du Saint-Sépulcre, au cœur du quartier chrétien de la vieille ville. Comme de nombreux chrétiens, il est venu vénérer ce lieu où le Christ souffrit sa Passion, fut crucifié (au Golgotha), enseveli et est ressuscité d’entre les morts.

C’est la première visite officielle d’un membre de la famille royale britannique en Terre sainte depuis la création d’Israël en 1948. Arrivé lundi dernier à Tel-Aviv, le prince a visité le mémorial de l’Holocauste, Yad Vashem, il a ensuite été reçu par Mahmoud Abbas, le président palestinien, à Ramallah, et rendu visite à des réfugiés et à des jeunes palestiniens en Cisjordanie. Le prince William a fini sa visite par la Ville sainte. Il a commencé par contempler la vieille ville depuis le mont des Oliviers. Il a ensuite visité l’esplanade des mosquées.

Peu avant onze heures, le prince est arrivé devant la basilique du Saint-Sépulcre où il a été accueilli par une délégation d’autorités religieuses, gardiennes du lieu. Accompagné de Mgr Suhail Dawani, évêque anglican de Jérusalem, le prince William a pu discuter avec le patriarche grec-orthodoxe Théophile III, le patriarche arménien et un moine franciscain représentant de la Custodie. Il a également serré la main de M. Adib Al-Husseini, gardien de la clé, et M. Wajib Nuseibeh, responsable de l’ouverture et de la fermeture de la porte – deux représentants des familles musulmanes de la vieille ville à qui ce privilège a été confié par Saladdin.

Précédé par quatre kawas frappant le pavé de leurs crosses, le prince est entré dans l’église, accompagné de sa délégation. Après que les prêtres ont embrassé la pierre d’onction, le prince a posé sa main dessus. Il s’est ensuite dirigé vers le tombeau, lieu de l’ensevelissement et de la Résurrection du Christ. Là, il s’est recueilli pieusement pendant un long moment. Après un tour du Saint-Sépulcre, il a emprunté les escaliers menant au Calvaire où il a allumé une bougie qu’il a plantée dans le sable. Une fois redescendu, il a rencontré les autorités orthodoxes, puis est ressorti. Sur la place, il a été photographié en compagnie des nombreuses autorités religieuses présentes. Il a ainsi conclu sa visite de la vieille ville de Jérusalem, une partie des territoires palestiniens occupés depuis 1967 comme l’a rappelé le British Foreign Office sur le programme du prince – un rappel qui a fortement déplu aux officiels israéliens.

Vinciane J.