Paroisse de Beit Jala - Eglise de l'Annonciation

Paroisse de Beit Jala - Eglise de l'Annonciation
Contact information:

Addresse :
P.O.B. 3
BEIT JALA

Tel : +970.2.274.2612 ou 02 2740563
Mobile : 054 970 6482

Beit Jala est une petite ville située non loin de Bethléem, dont la population ne dépasse pas 10 000 habitants : 70 % sont chrétiens et le reste est musulman. Avec Bethléem et Beit Sahour, Beit Jala forme un triangle où vit une importante communauté chrétienne. On pense que le nom "Beit Jala" est dérivé du mot syriaque "Calla", qui signifie "collection de pierres". D'autres considèrent qu'il vient d'un autre mot, "Gyliwa", qui signifie "bonheur". Ce nom est mentionné dans la Sainte Bible. L'histoire nous apprend que les gens ont commencé à vivre à Beit Jala alors que le christianisme se répandait partout. Saint Nicolas, au 5e siècle, a ainsi passé toute sa vie dans une petite grotte où une église a été récemment construite. De même, Saint Théodose s'est rendu à Beit Jala pour prier, et s'est installé près d'un lieu appelé Kathisma ou puits Qadismo, qui se trouve sur la route Jérusalem-Bethléem.

 

Infrastructures du Patriarcat Latin

L'école du Patriarcat latin a été la première école ouverte dans la ville, en 1854. Au départ, elle était réservée aux garçons : deux ans plus tard, les filles ont également pu y être accueillies. Le Patriarcat orthodoxe a créé une autre école pour les filles en 1858. L'église anglicane possédait sa propre école, qui mettait surtout l'accent l'enseignement des langues. Le séminaire diocésain, établi à Jérusalem en 1852, a été transféré à Beit Jala en 1936. L'école du Patriarcat latin est resté une école primaire jusqu'en 1994. Par la suite, elle a aussi servi d'école secondaire en proposant tous les niveaux d'enseignement : anglais, français, physique, chimie et biologie, activités religieuses, EPS. Les Sœurs du Rosaire sont venues servir la paroisse en 1856. Plusieurs organisations ont été créées : Les Scouts en 1950, l'Association Saint Vincent en 1953, la Légion de Marie en 1956 et les Dames de Notre-Dame de l'Annonciation en 2005.