Le 29ème dimanche A (année 2017 A.D.)

« Maître, tu ne te préoccupes de qui que ce soit ! »

(Matt 22, 15- 21)

(par P. P. Madros)

Pas à pas avec Jésus face aux Pharisiens et aux Hérodiens

« Alors les Pharisiens allèrent se concerter … » : successeurs des Hassidîm, ennemis de l’occupant romain, plutôt prolétaires, face aux aristocrates sadducéens collabos, descendance sacerdotale contaminée par le matérialisme, ils se consultent entre eux (littéralement : prennent conseil en commun « συμβούλιον έλαβον »). Encore une fois, ils font bon ménage avec les Hérodiens, partisans d’Hérode le Grand et de ses successeurs, pour tendre un piège à Jésus, déjà en Galilée (Marc 3, 6), ensuite maintenant à Jérusalem (Matt 22). La Passion du Christ connaît aussi l’alliance peu sainte entre Pilate, gouverneur païen « impur », et Hérode Antipas, naguère adversaires déclarés, mais désormais amis contre Jésus ! Tout est bon et tous sont bons, même les ennemis qui ne peuvent pas se voir en peinture, quand il s’agit de s’opposer au Christ. L’exemple typique et tragique de notre temps : l’alliance et le mariage « catholique » indissoluble entre laïcisme et Islam, en Occident, surtout en France, pionnière de la laïcité depuis 1905 !

Le fiel se mélange au miel : des compliments piégés !

« Tout flatteur vit aux dépens de celui qui l’écoute ! » Cette fable du « corbeau et du renard » ne s’applique pas à Jésus, loin de là ! Les ennemis perfides « ne feront pas marcher » le Nazaréen ! Suivons la scène ou plutôt le préambule de ces « malins » :

  • « Maître ! Rabbi ou Rabbinan ! » Ce titre d’honneur sert d’huile et de pommade. Ils appellent « Maître » un Galiléen de qui ils n’ont aucune envie d’apprendre quoi que ce soit !
  • « Nous savons (l’araméen yod’inan ידעינן , comme l’arabe  dialectal ‘aarfin عارفين), nous sommes « dans la connaissance » que tu es véridique ». Le Maître avait dit qu’il était « la Vérité ». Ce coup d’encensoir administré par les fourbes n’exprime pas leur opinion sur la véracité de Jésus, mais entend le compromettre et le mettre en embarras, faisant levier sur sa vanité (imaginent-ils). Il va certainement, pensent-ils, tomber dans le fossé de l’amour-propre, et prononcera des propos véridiques mais gênants. Il se fera avoir !
  • « Tu enseignes la voie de Dieu ! » Hypocrites ! Ils se condamnent eux-mêmes (mais peu leur importe !) Ils n’ont jamais suivi l’enseignement du Nazaréen qu’ils flattent maintenant !
  • « La voie de Dieu » : cette expression, typiquement hébraïque, se retrouve dans le Coran. Là, elle signifie malheureusement la lutte armée, et « tuer et se faire tuer », « dans le sentier d’Allah », devise des djihadistes (Coran 9 : 111).
  • « Toi, Jésus, tu ne te préoccupes de qui que ce soit ! » D’après l’araméen (reconstitué à partir de la Peshittah) : «לא שקיל אנת צפתא לאנשTu ne fais de poids à l’observation d’aucun humain ! » En bon français : « Tu te fiches royalement et magistralement de ce que les gens pensent ! » Ah, si nous, pauvres chrétiens contemporains, pouvions suivre l’exemple de Jésus, loué, même malicieusement, par ses adversaires ! Il semble que trop de chrétiens s’inclinent à tous les dictats du « politiquement correct », préoccupés, effrayés, paralysés par le « qu’en dira-t-on ? » L’épée de Damoclès nous tomberait sur le crâne si nous osions contredire « la pensée unique » ! Nous avons la frousse des procès et des procédés de « la diffamation », du dénigrement, du discrédit, de l’impopularité !

Autre traduction de l’expression originale araméenne et grecque : « Tu ne te laisses influencer par personne ! »

  • « Tu ne regardes pas au rang des personnes » : le grec est pittoresque : « Tu ne regardes pas le visage des hommes ου βλέπεις εις πρόσωπον ανθρώπων’. En arabe aussi, les « notables » se disent « visages, ceux qui ont des visages  وجوه وجهاء». L’araméen est encore plus pittoresque : «  לא נסב באפא דאנשאTu ne regardes pas les nez des hommes ! » Or, « nez », comme en hébreu, signifie non seulement les narines, plus ou moins élevées sous prétexte du « rang social », mais aussi la colère, la fureur ! Peu t’importes si se trouvent devant toi « de gros bonnets », ou s’ils vont se fâcher de ce que tu diras !
  • Quant à nous, nous allons être plus avisés que Pharisiens et Hérodiens ! Nous allons déjà prendre au sérieux leurs compliments, même peu sincères ! En français vulgaire, « ils ont vachement raison ! » Oui, Jésus ne se laisse impressionner par rien et par personne. Ce qu’il a à dire, il le dit ! N’en déplaise à Pilate, Hérode, Pharisiens et compagnie ! Je dirais même plus : nous allons prendre très au sérieux, et nous le faisons depuis vingt siècles, la raillerie de Ponce-Pilate, au nez aquilin, et le mauvais tour qu’il crut jouer au Crucifié : « Jésus de Nazareth roi des Juifs »,  et pas seulement d’eux !

« Rendez à César ce qui est à César ! »

C’est ici la vraie et la bonne laïcité ! Nous avons le principe de la séparation entre religion et politique, celle-ci étant souvent louche et lâche ! Conclusion : les chrétiens peuvent vivre dignement, toujours et partout, sans vouloir « renverser les régimes », « dominer les pays », chambarder les autorités (cf  Rom 13, 1), imposer leurs prières et jeûnes, ainsi que leurs traditions. D’autres, précisément à cause d’une certaine « théocratie », ne peuvent se soumettre à rien et à personne ; doivent imposer leur « chari’a », leur façon de s’habiller, leurs lois sur le mariage, l’adoption (qu’ils rejettent), sur l’Etat qui doit être islamique, par exemple, rejetant toute autre allégeance ou loyauté, envers la Constitution, la patrie, la nation ou le drapeau. Alors, une alternative amère s’impose : ou bien ils sont profondément croyants, et entendent, directement ou indirectement, tôt ou tard, imposer leur chari’a (y compris polygamie, répudiation, lapidation, mariages de mineures, ablation de la main du voleur, peine de mort pour les apostats et autres…), ou bien renoncer à leur religion ou plutôt à toutes ses lois sociales et politiques pour pouvoir être citoyens contemporains surtout en Occident ! Comment neutraliser ces deux risques qui ne se réalisent que trop ?

Malgré sa bienveillance manifeste à l’endroit des immigrés et des réfugiés, le Pape François semble bien avoir mis un peu d’eau dans son vin, et préconise l’accueil, mais « avec discernement, avec précaution, selon la possibilité du pays qui accueille, et dans la perspective de l’intégration ». Or, ce dernier élément reste fâcheusement fort improbable, voire impossible, dans la mentalité théocratiquement conquérante et dominatrice, surtout avec nos frères les musulmans pour lesquels « l’Islam est Religion et Etat ». C’est exactement le contraire de ce que Jésus a dit, soit à nos « amis » Pharisiens-Hérodiens, soit à Pilate entre quatre yeux (Jn 18, 36) !

Conclusion

N’est-il pas grand temps de signaler le courage et la franchise d’un Benoît XVI qui n’a jamais rétracté des propos véridiques qui n’ont pas plu à la plupart ? Beaucoup s’accordaient avec lui, mais n’osaient pas le dire, pour la bonne – ou la mauvaise- raison « qu’ils se préoccupaient » du « qu’en dira-t-on », des mass médias, « de l’opinion publique », de la pensée unique et programmée, de ce « que tout le monde pense et dit » !

N’est-il pas grand temps de « ne pas rougir de l’Evangile », et de ne pas le diluer, « par respect humain » et manque de respect au Seigneur, par « acception des personnes » et par refus de Dieu et de sa volonté ? N’est-il pas grand temps, comme disent les Italiens, normalement fins diplomates, de « dire pain au pain et vin au vin » ? Mais pouvons-nous nous y attendre de la part de grandes foules qui ne vont  plus à l’église mais aux supermarchés ? A l’école du Baptiste et du Ressuscité intrépides, impavides et inébranlables, notre clergé devrait toujours « ne se préoccuper de personne et ne pas regarder au rang des personnes » Alors, et seulement alors, la vérité passera, engendrant la vraie liberté, non l’esclavage de la lâcheté et du grégarisme, et nous marcherons dans « la voie du Seigneur » qui est Amour et Vie !

image_print
Designed and Powered by YH Design Studios - www.yh-designstudios.com © 2017 All Rights Reserved
X