arالعربية itItaliano

TAYBEH – Le dimanche 8 octobre, le Conseil Pastoral diocésain pour la Palestine et Israël s’est retrouvé à Taybeh dans le cadre d’une retraite spirituelle.

« Vous êtes l’Église »

La journée a débuté par une conférence spirituelle donnée par Sa Béatitude Michel Sabbah intitulée : « L’identité du chrétien : le Christ, l’Eglise, la Société », durant laquelle le Patriarche émérite a redéfini ce qu’est la vraie foi dans le Christ, une foi mûre et opérante.

Croire en Jésus-Christ signifie appartenir à l’Eglise. Cela ne veut pas dire appartenir à un quelconque groupe social, mais à la communauté  qui est appelée à être le reflet même de Dieu. L’Eglise est le corps du Seigneur, auquel elle est unie par l’Esprit Saint, par la force de l’amour de Dieu.

L’Eglise ne comprend pas seulement les évêques, les prêtres, les religieux et les religieuses, mais inclut aussi chacun d’entre nous : «Vous êtes l’Eglise ! ».

Le Patriarche s’est ensuite arrêté sur deux paroles de Jésus.

Avec ce verset tiré de l’Evangile de Matthieu, « si vous avez de la foi gros comme une graine de moutarde, vous direz à cette montagne : Transporte-toi d’ici jusque là-bas » (Mat 17,20),  le prélat a rappelé que la foi a un pouvoir spirituel étonnant qui nous pousse à réaliser des actions extraordinaires quelque soit notre nombre. Ce qui compte  c’est l’énergie spirituelle que cela nous donne. Avec cette force, il est possible de changer les choses que cela soit dans le domaine de l’économie, de la politique ou dans toute autre sphère de la société.

Le second verset est tiré de l’Evangile de Jean : « Celui qui croit en moi fera les œuvres que je fais. Il en fera même de plus grandes » (Jean 14,12) Ces dernières paroles ne font qu’amplifier ce qui a été dit précédemment : avec une telle source d’énergie, une communauté peut faire les œuvres de Jésus et même plus.

Puis Sa Béatitude a insisté sur trois points nécessaires : la lecture et l’étude de la Parole de Dieu, l’importance de l’Eucharistie et un engagement tant spirituel que financier car nous sommes invités à partager  avec les autres les bienfaits dont nous comble le Seigneur.

Partager un langage commun

Lors de la première rencontre, l’un des membres de la Commission avait attiré l’attention sur la nécessité de partager un langage commun pour favoriser la qualité des échanges.

Ainsi, les membres de la commission ont réfléchi sur la signification de termes repris dans le « Guide du Laïc dans l’Eglise » écrit par le Patriarche Michel Sabbah : une foi mature, une identité collective ouverte, le commandement de l’Amour, suivre le Christ, être Chrétien, l’Eglise et la Paroisse (au lieu de confession).

La famille en question

Après la messe et le repas pris ensemble, les membres de la commission se sont réunis autour du Père Ibrahim Shomali, secrétaire régional de la commission.

Celui-ci a rappelé qu’à la réunion du mois de septembre, les prêtres avaient choisi le thème pastoral de la famille. Pour donner une base de données à la Commission, une enquête a par la suite été réalisée dans les paroisses afin de connaître le travail pastoral déjà réalisé vers les familles. Le Père Issa Hijazeen a présenté les résultats de cette enquête : sur les vingt-six paroisses que compte la région quinze ont répondu. Grâce à cette enquête, on peut constater que les paroisses ont déjà des moyens de toucher les familles, mais qu’il reste cependant encore beaucoup à faire.

Pour sa part, le Père Azziz  Halaweh a rappelé l’existence d’un matériel qu’il serait intéressant d’utiliser ; des films, des livres, etc…

Enfin, la Commission s’est penchée sur les deux questions dominantes que les prêtres ont souhaité voir soulever tout au long de cette année :

  1. L’Accompagnement des couples après le mariage et la possibilité de créer un mouvement apostolique pour les familles : après de longues discussions,  il a été convenu de créer dans chaque paroisse des groupes de familles, qui font un chemin ensemble autour des cinq thèmes suivants qui concernent la famille : la relation entre conjoints, la relation avec les enfants, la relation avec les autres, faire face aux crises, la famille dans l’Eglise et la société. Chaque thème s’étendra sur trois réunions. A la fin de ce cheminement, une grande rencontre générale de tous les groupes sera organisée lors de laquelle un mouvement apostolique des familles sera lancé.
  2. Les familles distantes de l’Eglise.  La Commission a décidé de réaliser une grande campagne pour atteindre ces familles. Chaque prêtre doit réunir une équipe composée de prêtres de la paroisse, de religieux et religieuses et de laïcs engagés (dont des couples) afin de visiter ces familles et de comprendre les raisons pour lesquelles elles restent distantes de l’Eglise. Il a été rappelé que les familles peuvent être rencontrées à l’occasion des sacrements et célébrations telles les anniversaires de mariage, les Premières communions, les Confirmations.

 

 Mariana Kanzou’a

Flickr Album Gallery Powered By: Weblizar

 

image_print
Designed and Powered by YH Design Studios - www.yh-designstudios.com © 2017 All Rights Reserved
X