Fête nationale

JERUSALEM – Comme chaque année, le Consulat Général de France à Jérusalem a organisé deux réceptions à l’occasion de la fête nationale française, le 14 juillet.

C’est d’abord dans les jardins du Consulat Général de France puis ensuite au cœur de l’enceinte de Sainte-Anne, Domaine national français, qu’eurent lieu les festivités, respectivement organisées les 13 et 14 juillet. La messe consulaire ainsi que la réception, initialement prévues à Sainte-Anne le 14 juillet, ont été reportées au lundi suivant en raison des graves incidents s’étant déroulés le même jour dans la matinée, à proximité de la basilique. Malgré ce report, plusieurs centaines de personnes ont répondu présent à l’invitation dont les principaux dignitaires religieux de Jérusalem ainsi que des représentants du corps diplomatique. Cependant, une grande partie des invités résidant en Palestine n’ont malheureusement pas pu se joindre à l’événement en raison des sévères restrictions de mouvement ayant été mises en place depuis l’attentat. Parmi eux figuraient de nombreuses personnalités issues des cercles politiques et de la société civile palestinienne.

Au cours de la messe présidée cette année par le Frère Marc Leroy o.p. Sous-Prieur du Couvent Saint Etienne, le Consul Général de France M. Pierre Cochard a reçu les honneurs liturgiques illustrant le rang accordé à la France en Terre sainte comme le veut la Tradition des Messes Consulaire. Suite à cela, le Consul a pris le temps de réaffirmer les valeurs de liberté, d’égalité et de fraternité auxquelles sont associées chaque année les célébrations du 14 juillet. Dans son allocution, il a réitéré l’engagement de la France dans son combat pour la paix au cœur du conflit israélo-palestinien. Le Président de la République française a en effet rappelé que la France mettra tout en œuvre pour parvenir à la solution à deux Etats, solution adoptée par plus de 70 pays lors de la conférence de Paris le 15 janvier 2017. Le Consul Général de France a aussi remercié l’ensemble des communautés religieuses de Jérusalem pour leur investissement et le rôle qu’elles jouent dans l’éducation des plus jeunes et dans l’accès aux soins pour tous. Le discours s’est terminé par l’écoute de l’hymne national avec une pensée toute particulière pour les nombreuses victimes du tragique attentat perpétré par Daesh sur la promenade des anglais à Nice, un an plus tôt.

La célébration de la Fête Nationale est une belle occasion de se retrouver pour les expatriés, les religieux, les volontaires, les familles, les scouts de passage en camp d’été, et les officiels, tous francophones ou francophiles, qui se dévouent au quotidien pour les habitants de la Terre Sainte.

Vivien Laguette

Flickr Album Gallery Powered By: Weblizar
image_print
Designed and Powered by YH Design Studios - www.yh-designstudios.com © 2017 All Rights Reserved
X