COMMUNIQUE – Un attentat à la bombe a coûté la vie d’au moins 25 fidèles coptes, réunis pour la messe ce dimanche 11 décembre 2016 dans l’église orthodoxe Saint-Pierre et Saint-Paul, adjacente à la cathédrale copte orthodoxe Saint-Marc au Caire actuellement en rénovation.

Le Patriarcat latin de Jérusalem, en communion avec toutes les Eglises de Terre Sainte, condamne avec la plus grande fermeté cet acte odieux, qui a arraché avec la plus grande violence la vie d’innocents en prière dans un lieu sacré.

Le Patriarcat partage la douleur de l’Eglise copte et lui fait part de toute sa proximité et de sa prière dans cette épreuve terrible. Que ces martyrs, morts à cause de leur foi, puissent intercéder auprès de notre Seigneur pour qu’advienne enfin la paix dans le pays et dans la région.

L’Eglise de Jérusalem réaffirme son soutien à l’Eglise copte d’Egypte, continuellement cible d’attaques, de violences et d’intimidations en tous genres. Le 1er janvier 2011, un attentat à la bombe perpétré devant une église copte à Alexandrie où s’était réunis des fidèles pour célébrer le Nouvel An, avait tué 21 personnes.

Le Patriarcat prie pour que les initiatives et les mesures qui ont été et seront encore mises en place en dépit des difficultés et des menaces, par le gouvernement égyptien pour la protection de la communauté copte et des minorités religieuses en général, et un libre exercice de leurs cultes, puissent aboutir.

Photo d’illustration : © KHALED DESOUKI / AFP/GETTY IMAGES. Une religieuse copte dans les décombres de l’église Saint-Pierre et Saint-Paul au Caire le 11 décembre 2016.

Designed and Powered by YH Design Studios - www.yh-designstudios.com © 2017 All Rights Reserved
X