arالعربية itItaliano

 

DEIR RAFAT – Le 20 mai 2017, les Sœurs de Sainte Dorothée ont fêté leurs 90 ans d’existence en Terre Sainte. A cette occasion, elles ont organisé une journée en invitant l’ensemble des jeunes filles passées par l’école du Patriarcat de Deir Rafat qu’elles ont gérée entre 1975 et 2006. L’occasion pour toutes de se remémorer le passé et d’aborder avec sérénité le futur.

Les Sœurs de Sainte Dorothée sont arrivées en Terre Sainte en 1927 pour répondre à différents ministères. Accueillies par le Patriarche Barlassina, elles se sont efforcées, avec réussite et reconnaissance, de répondre aux besoins de l’Eglise locale. Leur principale mission était la gestion du Sanctuaire de Notre Dame de Palestine. En parallèle, elles se sont occupées de l’orphelinat et de l’école professionnelle jusqu’en 1948. De 1975 à 2006, la communauté a géré l’école patriarcale de filles de Deir Rafat, destinée à venir en aide aux familles en difficulté.

Le 20 mai 2017, à l’initiative de Sœur Clara Bisol, Supérieure provinciale, Sœur Rita a organisé une rencontre spirituelle et sociale au Sanctuaire de Deir Rafat. L’occasion pour les anciennes élèves de se retrouver et de remercier le Seigneur. Une trentaine d’entre elles se sont déplacées accompagnées de leurs familles respectives.

Mgr Giacinto-Boulos Marcuzzo, Vicaire patriarcal en Israël, venu célébrer la messe du jubilé, a rappelé, dans son homélie, les origines de Notre Dame de Palestine et en a profité pour ouvrir un dialogue autour du thème : « Les relations entre passé, présent et futur ». Les Sœurs ont pu revenir sur les moments phares – bons comme moins bons – et les plus féconds, comme le rachat du Cénacle. Elles ont aussi profité de ce moment pour témoigner des actes de charité dont elles se souviennent pendant les temps de guerre et de violence (1936 et 1948). D’anciennes élèves ont, quant à elles, abordé la qualité de leur cursus scolaire : « Nous avons reçu ici une très solide formation qui nous a été utile dans notre vie personnelle, religieuse et de mères de famille. Nous avons peut-être oublié beaucoup de notions scolaires, mais nous n’avons jamais oublié l’exemple édifiant des Sœurs et des Pères Yaacoub Capra, Louis Favero, Aldo Tolotto ainsi que l’atmosphère de joie, de charité, d’ordre et de sérieux de notre école. »

Pendant plus de trente ans, environ deux cents jeunes filles sont passées par l’école du Patriarcat tenue par les Sœurs de Sainte Dorothée. Les anciennes élèves venues participer à cette journée ont bénéficié d’un temps d’action de grâce, de ressourcement, de fidélité renouvelée à la vocation et à la mission dans lesquelles le Seigneur a voulu les insérer.

De notre correspondant à Deir Rafat.

Photos d’A. K. et S.A.K.

Flickr Album Gallery Powered By: Weblizar
image_print
Designed and Powered by YH Design Studios - www.yh-designstudios.com © 2017 All Rights Reserved
X