JERUSALEM – L’édition 2016 du cours d’été de l’Institut interreligieux Elijah a réuni plus de 25 étudiants d’une dizaine de pays, juifs et chrétiens, pour étudier la question du leadership dans les religions mondiales. Le 4 août le Vicaire patriarcal à Jérusalem, Mgr William Shomali, a offert une conférence sur le leadership chrétien en général et en particulier celui du Pape François.

 

Depuis 1997, l’Institut Elijah organise un cours été pour des étudiants locaux et internationaux. Le cours aborde différents sujets d’intérêt pour les communautés religieuses en offrant une analyse au regard des diverses traditions religieuses. L’édition 2016 du cours d’été a réuni 25 étudiants de dix pays différents, juifs et chrétiens, pour étudier la question du leadership dans les religions mondiales. Le leadership est d’importance fondamentale pour le sain développement de la religion, en cette époque de transition et de mondialisation. Le cours a abordé le leadership au regard du Judaïsme, du Christianisme, de l’Islam, de l’Hindouisme et du Bouddhisme. Parmi les différents enseignants, le rabbin Dr Alon Goshen-Gottstein et Peta Jones-Pellach de l’Institut Elijah. Certains y ont assisté par skype, d’autres en personne. Des membres du Conseil Elijah des leaders religieux mondiaux et l’Académie interreligieuse Elijah ont animé différents cours sur les diverses religions (cf http://elijah-interfaih.org/about-elijah).

 

Conférence de Mgr Shomali sur le leadership chrétien et sur celui du Pape François

20160801_122232_resizedDes communautés locales se sont impliquées dans l’évènement, notamment la communauté catholique locale. En plus de visites à l’Abbaye de la Dormition, à Tabgha et à la Domus Galilaeae, le programme comprenait aussi une conférence sur le leadership chrétien en général et en particulier sur le leadership du Pape François, présentée par Mgr William Shomali, un ami de longue date de l’Institut Elijah, depuis l’époque où Elijah a offert un cours d’introduction sur le Judaïsme au Séminaire du Patriarcat latin dans les années 90. Mgr Shomali a soulevé différents points sur le leadership en général et plus spécialement sur le leadership religieux. Ce qui fait du Pape François un bon leader est aussi valable pour toutes les religions. Pour Mgr Shomali, le Pape François constitue un exemple en terme de leadership religieux grâce à un certain nombre de qualités:

  1. L’humilité
  2. L’art de ddiriger
  3. La patience, au niveau des réformes au sein de l’Eglise
  4. Le contact avec les fidèles qui reconnaissent que leur dirigeant est accessible
  5. Chercher conseil, écouter diverses opinions
  6. Décentralisation, réhabilitation de divers centres pour guider et inspirer l’Eglise
  7. Sensibilisation au delà de la communauté catholique, faisant ainsi du pape François un dirigeant religieux mondial
  8. Communication efficace, y compris l’usage des réseaux sociaux
  9. Volonté d’accepter les risques

Les dirigeants constituent un exemple pour les communautés religieuses. Avoir un bon leader sert le plus souvent de leçon aux fidèles. La liste ci-dessus peut ainsi servir de guide et d’exemple pour les fidèles dans leur vie en général.

 

 

 

 

Designed and Powered by YH Design Studios - www.yh-designstudios.com © 2017 All Rights Reserved
X