Jebbel Webdeh

itItaliano pt-ptPortuguês

JORDANIE – Nouvellement nommé dans la Paroisse Notre-Dame de l’Annonciation, une des paroisses d’Amman, le nouveau curé, le Père Francis nous emmène à la découverte de sa nouvelle paroisse.

Père, parlez-nous de votre Paroisse :

L’Eglise paroissiale Notre-Dame de l’Annonciation a été financée et construite en 1961 par un chevalier du saint Sépulcre, d’origine Jordanienne. Ce paroissien généreux avait présenté un projet de construction d’une église et du vicariat Patriarcal Latin. Ce dernier, préalablement installé à Misdar, a été transféré par la suite à Webdeh. Il sera ensuite transféré à Swefieh.

La paroisse compte entre 180 et 200 familles. Il y a de nombreux jeunes dont beaucoup de scouts, très actifs au service de la paroisse.

Entre 10 et 15 paroissiens assistent à la messe quotidienne du matin, et prient le chapelet avant la messe.

Nous lançons actuellement un nouveau projet qui se met en place petit à petit : des paroissiens ont créé une association pour aider les plus pauvres, les sans-emplois et les jeunes. Cette association s’appelle le Foyer de l’Espérance. Je leur ai donné un lieu à la paroisse pour qu’ils puissent travailler avec les familles pauvres et les jeunes en besoin, notamment ceux qui étudient à l’université et dont la famille ne peut pas payer les études. C’est un mouvement lancé il y a quelques années à Amman. On cherchait un bureau. Je l’ai fourni à l’intérieur des locaux de la paroisse.

Je souhaiterais aussi encourager nos paroissiens d’effectuer une heure d’adoration eucharistique par semaine. Le Saint sacrement est une vraie nourriture que ce soit sous la forme de la communion sacramentelle ou bien à travers l’adoration. Sans l’adoration, il est difficile de montrer aux gens le visage du Bon Pasteur.  J’ai aussi d’autres idées que je vais partager avec les paroissiens.

Quel message souhaiteriez-vous faire passer ?

Je pense souvent au bon Pasteur qui guide ses brebis.

Je voudrais aussi que la porte de l’église soit toujours ouverte, pas seulement au sens physique du terme mais aussi au sens spirituel. Dans notre quartier, de nombreux musulmans, souvent par curiosité, entrent dans l’église pour explorer et visiter, mais les paroissiens ne sont pas habitués. Ils appellent tout de suite le curé. Je rétorque: « Pourquoi avez-vous peur ? ». La maison du Seigneur ne doit jamais être fermée. Nous devons nous ouvrir à tous. J’ai averti mes paroissiens : « Dès maintenant, la maison de Dieu sera ouverte toute la journée !».

L’Eglise n’a peur de rien. Il faut laisser l’Eglise ouverte pas seulement au sens matériel, mais aussi spirituel : les fidèles eux-mêmes devraient s’ouvrir aux non catholiques pour rendre notre église missionnaire.

Remy Brun

Flickr Album Gallery Powered By: Weblizar
image_print
Designed and Powered by YH Design Studios - www.yh-designstudios.com © 2017 All Rights Reserved
X