Ordre

itItaliano

JERUSALEM – Vendredi 27 octobre 2017, une délégation française composée de pèlerins, des hauts représentants de la lieutenance de France des Chevaliers de l’Ordre du Saint-Sépulcre, et du conseiller pour les affaires religieuses au Consulat général de France à Jérusalem, était présente au Patriarcat latin de Jérusalem pour une remise de médailles.

C’est dans la salle de réception du Patriarcat latin que Mgr Marcuzzo, Vicaire patriarcal à Jérusalem et en Palestine, a accueilli le père Luc Pareydt, conseiller pour les affaires religieuses au Consulat général de France à Jérusalem, M. Dominique Neckebroeck, Chancelier de la lieutenance de France de l’Ordre du Saint-Sépulcre, quelques chevaliers et de nombreux pèlerins, amis et connaissances venus spécifiquement pour l’occasion.

Après avoir décoré deux chevaliers de l’ordre en leur remettant la coquille du pélerin, Mgr Marcuzzo a cédé la place à M. Dominique Neckebroeck et au père Luc Pareydt. M. Dominique Neckebroeck, a alors remis officiellement la médaille de l’Ordre du mérite du Saint-Sépulcre au père Luc Pareydt, pour son travail, ses actions et son dévouement à la préservation des chrétiens en Terre Sainte.

« Je suis fier de recevoir cette distinction car c’est la première fois que j’en reçois une, si je ne compte pas celle que j’ai reçu enfant pour un succès scolaire ! Il s’agit là d’une décoration du mérite. Cependant, je m’en sens complètement indigne. Y a-t-il mérite, lorsqu’il s’agit simplement de travailler pour la dignité des droits humains, pour la justice, pour la paix, pour la reconnaissance des identités des communautés et de notre identité chrétienne ? Y a-t-il mérite lorsque la diplomatie dans laquelle je travaille, reste si souvent encore, sur cette terre, dans cette région, trop impuissante et peut-être pas assez engagée ?  Cette idée de mérite revient, pour moi, tout d’abord à l’équipe dans laquelle je travaille, le Consulat général de France, mais aussi à nos partenaires sans lesquelles je ne pourrais pas faire grand-chose, les religieux qui œuvrent au quotidien, mais aussi bien entendu les Chevaliers de l’Ordre du Saint-Sépulcre. Leur réseau, car leur soutien dépasse largement le cadre financier, est  pour moi complètement indispensable. Enfin ce mérite revient aussi et surtout à toutes les pierres vivantes de ce pays sans lesquelles rien ne serait possible » a déclaré le père Luc Pareydt dans son discours de remerciements.

Mgr Marcuzzo a ensuite remis à M. Dominique Neckebroeck, la Palme de Jérusalem afin de remercier le chancelier pour son investissement personnel dans différents projets portés par le Patriarcat et soutenus par la lieutenance de France.

« Cette décoration sanctionne les efforts que nous avons faits sur la paix communautaire dans notre ordre. Je pense que Mgr Aubertin sera très sensible à l’intérêt qui est porté à la lieutenance de France et je vous en suis très reconnaissant » a à son tour déclaré la chancelier, empli de confusion, alors qu’il fut mis au courant de cette récompense uniquement quelques minutes avant la cérémonie.

Mgr Marcuzzo a clôturé la cérémonie en lançant le traditionnel Mabrouk – Soyez bénis et à votre tour soyez une bénédiction – à destination des quatre décorés.

Vivien Laguette

Flickr Album Gallery Powered By: Weblizar
image_print
Designed and Powered by YH Design Studios - www.yh-designstudios.com © 2017 All Rights Reserved
X