JERUSALEM – Actuellement en visite officielle de trois jours en Israël et dans les Territoires palestiniens occupés, M. Timo Soini, Ministre des Affaires Etrangères de Finlande, a rencontré ce jeudi 2 juin 2016, Mgr William Shomali, Vicaire patriarcal pour Jérusalem et la Palestine.

La visite de la région est principalement axée sur les relations bilatérales entre les dirigeants israéliens et palestiniens avec la Finlande, le processus de paix et la situation régionale au Moyen-Orient.

Ce jeudi, M. Timo Soini a rencontré son homologue palestinien M. Riyad Al-Malki à Ramallah. Dans une déclaration commune portant sur l’impasse dans laquelle se trouve le processus de paix, les deux ministres ont exprimé l’espoir que l’initiative française qui se tient ce vendredi 3 juin à Paris, et soutenue par la Finlande, « reconfirme la solution à deux Etats » dans l’espoir de mettre un terme à l’occupation israélienne et d’ouvrir la voie à la création d’un Etat palestinien.

Lors de sa rencontre avec Mgr Shomali au Patriarcat latin, M. Soini s’est enquis de la situation des chrétiens en Terre Sainte et de leur vie « au jour le jour ». Bien que les chrétiens arabes ne représentent que 2 à 3 % de la population, « ils jouissent d’une relative liberté de culte et d’expression » a reconnu Mgr Shomali. D’autre part, le Vicaire patriarcal a tenu à souligner le nombre croissant de catholiques hébréophones vivant en Israël au cours de ces dernières années.

Le Ministre finlandais a rappelé l’importance de l’écoute mutuelle entre Israéliens et Palestiniens afin de cheminer ensemble vers la paix : « un dialogue réel est impossible quand nous écoutons deux monologues. Si nous voulons réellement la paix, nous devons améliorer le dialogue et l’écoute mutuelle, parce que nous avons une dette envers les générations futures ».

Se référant à la visite de M. Manuel Valls, durant laquelle le Premier ministre français avait évoqué l’initiative française auprès du Patriarche latin, Mgr Fouad Twal, Mgr William Shomali a exprimé le souhait que « l’initiative soit fructueuse » tout en soulignant : « le Premier ministre Manuel Valls, qui était assis à votre place il y a quelques jours, est venu parler de cette initiative, et je souhaite qu’Israël coopère pour créer cette solution à deux Etats, car elle est la seule et unique solution possible ». Le Vicaire patriarcal a demandé à M. Soini de porter un message au Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, qu’il s’apprêtait à rencontrer quelques heures plus tard ce jeudi. Dans ce message, Mgr Shomali rappelait comment « Israël ne peut garantir la sécurité pour tous sans la solution à deux Etats ».

M. Timo Soini a également souligné l’importance et le rôle crucial que joue l’éducation dans la construction d’un pays : « dans notre système d’éducation en Finlande, nous nous concentrons sur l’éducation et la promotion des filles et des femmes. Une nation qui ne fait pas d’efforts dans ce sens perd la moitié du potentiel de son pays ». Il a enfin salué la qualité du système scolaire chrétien en Terre Sainte, confirmée par Mgr Shomali : « les écoles chrétiennes font partie des meilleures, que ce soit en Israël ou en Palestine, où les étudiants chrétiens et musulmans jouissent d’une éducation de qualité ». Les écoles consacrent désormais une heure chaque semaine pour discuter et échanger autour des valeurs partagées par l’Islam et le Christianisme, comme le jeûne, la charité et la justice. Dans l’université de Bethléem, une institution catholique fondée par les Frères Lassaliens, un cours d’étude sur les religions est proposé aux étudiants où ils découvrent ou approfondissent le Christianisme et l’Islam pendant tout un semestre.

Saher Kawas
Photos : © LPJ / Thomas Charrière

DSC_0043-2.jpgDSC_0058-2.jpgDSC_0059-2.jpgDSC_0060-2.jpgDSC_0064-2.jpgDSC_0068-2.jpgDSC_0075-2.jpgDSC_0036-2.jpg

Designed and Powered by YH Design Studios - www.yh-designstudios.com © 2017 All Rights Reserved
X