Missionnaires de la charité

itItaliano

JERUSALEM – Ce dimanche 22 octobre 2017, Monseigneur Pierbattista Pizzaballa a présidé la messe au cours de laquelle trois frères Missionnaires de la Charité Contemplatifs ont prononcé leurs vœux perpétuels. Nombre de religieux, prêtres et amis ont assisté à la célébration qui s’est déroulée dans la Basilique de Gethsémani.

Ce dimanche 22 octobre 2017 pour les Frères Augustine, Jose et Norbert, c’était le jour du don total. Ces trois religieux d’origine indienne ont dit un oui total et définitif à la miséricorde et à la providence du Seigneur.
Devant leurs frères de communauté, devant leurs sœurs missionnaires venues de différentes maisons de Palestine, le Père Sébastien Vazhakala, supérieur général et Co-fondateur avec Sainte Térésa de Calcutta de la branche contemplative, a reçu les vœux définitifs des trois frères missionnaires de la Charité.

Chaque année, des missionnaires de la charité qui sont appelés à une vie contemplative viennent à Nazareth achever leur temps de formation. Déjà bien engagés dans la communauté, les frères ont auparavant renouvelé chaque année pendant cinq ans leurs vœux temporels. Cette année à Nazareth leur permet d’approfondir le Charisme, l’Esprit des Missionnaires de la Charité, l’abandon total à la sainte volonté de Dieu, et de vivre tel un enfant plein de confiance de l’amour Paternel, disponible dans le service avec une profonde humilité et joie, selon l’exemple de la Sainte famille de Nazareth, Jésus, Marie et Joseph.

Ces dernières années les vœux définitifs étaient prononcés à Nazareth, mais cette année, de façon à se rapprocher des Sœurs et de vivre ce temps de fête avec elles, la messe a eu lieu à Jérusalem.
Et, cependant, une partie de Nazareth était là ! En effet, les missionnaires installés depuis 2010 dans l’ancienne école des Religieuses de Nazareth, Beit-Assalam (la maison de la paix), ont créé de nombreuses amitiés dans la cité de la Sainte Famille. Très présents dans la vie de la paroisse, les frères qui vivent dans une grande pauvreté ont su créer un réseau de prière et d’entraide et aujourd’hui une dizaine de jeunes se retrouvent régulièrement pour vivre des temps fraternels dans l’esprit de la Sainte de Calcutta.

La branche contemplative des Frères Missionnaires de la Charité fait partie de la famille fondée par Sainte Térésa de Calcutta. Fondé en 1979, cet institut religieux diocésain rassemble des hommes qui ont une vocation pour une vie de prière, de contemplation et de service auprès des nécessiteux, malades, handicapés, négligés, rejetés de la société, abandonnés, les plus pauvres parmi les pauvres, que cela soit une pauvreté matérielle ou spirituelle. L’adoration du Saint Sacrement est au cœur de leur vie. A Nazareth comme à la Maison mère de Rome, l’adoration eucharistique y est même perpétuelle. D’autre part, l’un de leurs ministères spéciaux est de guider le mouvement des laïcs missionnaires de la charité pour la sanctification de la Famille. Aujourd’hui, ces laïcs missionnaires sont au nombre de 3 000, répartis dans 52 pays.

A présent, pour Frère Augustine, Frère Jose et Frère Norbert, il est temps de reprendre la mission. Frère Augustine va rejoindre la maison de New Delhi, Frère Jose l’Albanie où les frères tiennent un orphelinat et Frère Norbert reste à Nazareth pour renforcer la mission sur place.

Dans quelques jours, ce sont deux nouveaux frères, l’un Indien et l’autre Albanais qui vont arriver à Nazareth pour vivre cette année d’approfondissement de leur vocation avant à leur tour de dire le OUI de l’Amour à Dieu et aux plus pauvres.

Cécile Klos

Flickr Album Gallery Powered By: Weblizar

image_print
Designed and Powered by YH Design Studios - www.yh-designstudios.com © 2017 All Rights Reserved
X